Lexique des termes médicaux

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z 

Allogreffe : acte consistant à prélever des cellules souches hématopoïétiques chez un donneur pour les réinjecter à un receveur compatible.

Alopécie : chute (temporaire, partielle ou complète) des poils ou des cheveux. La chimiothérapie peut provoquer une alopécie.

Ambulatoire : se dit d’un traitement ou d’un soin se faisant à domicile ou nécessitant une hospitalisation à la journée (en hôpital de jour).

Anémie : diminution du nombre de globules rouges dans le sang (baisse du taux d’hémoglobine) qui amènent l’oxygène aux organes. Elle se traduit par une pâleur, une fatigue, un essoufflement et nécessite parfois une transfusion de globules rouges.

Antalgiques : substances ou moyens destinés à lutter contre la douleur.

Anticorps : protéine produite par certains globules blancs (les lymphocytes) à la suite de l’introduction d’un antigène étranger, et qui participe au mécanisme de l’immunité.

Antiémétique : médicament qui s’oppose aux nausées, haut-le-coeur et vomissements provoqués par certains traitements.

Antigène : protéine reconnue par l’organisme provoquant la formation d’anticorps.

Antipyrétique : qualifie un moyen ou un médicament ayant la propriété de faire baisser la fièvre.

Aphtes : petites lésions douloureuses de la muqueuse buccale.

Aplasie : nombre de polynucléaires neutrophiles (PN) < 500g/l. L’organisme ne peut pas se défendre face à une agression microbienne et certaines précautions doivent être prises.

Autogreffe : consiste à réinjecter les cellules souches hématopoïétiques du patient. Ces cellules ont été préalablement prélevées par cytaphérèse.

Biopsie : prélèvement d’un fragment d’un organe sous anesthésie générale pour une analyse.

Catécholamines : substances permettant le passage de l’influx nerveux entre les neurones. On distingue trois types de catécholamines: dopamine, adrénaline et noradrénaline. Elles peuvent être élevées lors de certaines tumeurs.

Catheter veineux central : petit tube en plastique souple placé dans une veine qui va jusqu’au cœur. Il permet de faire les prises de sang et les injections de médicaments sans douleur. Il est posé au bloc opératoire sous anesthésie générale et est laissé en place pendant toute la durée du traitement. Le cathéter est protégé par un pansement qui doit rester sec, propre et obstructif.

Chambre implantable ou DAVI (Dispositif d’Accès Intraveineux) : dispositif placé sous la peau lors d’une anesthésie générale au bloc opératoire et laissé en place le temps du traitement. Le dispositif est prolongé par un petit tuyau qui est relié à une veine et permet de faire des injections et des prises de sang.

Cellules souches hématopoïetiques : cellules fabriquées par la moelle osseuse et qui sont à l’origine des différentes cellules sanguines: globules blancs, globules rouges et plaquettes.

Chimiothérapie : traitement médicamenteux visant à détruire les cellules malades. Elle est définie selon un protocole personnalisé de soin (PPS). Elle peut être administrée par voie orale, intraveineuse, sous-cutané, intramusculaire ou intrathécal, selon le protocole et le médicament.

Clostridium : bactérie siégeant dans la flore digestive qui provoque des diarrhées.

Cytaphérèse : technique qui permet le recueil de cellules souches à partir du sang en vue d’une autogreffe; ces cellules sont congelées en attendant leur utilisation.

Echographie : examen d’imagerie médicale utilisant les ultra-sons qui permet de visualiser certains organes et leurs fonctions comme le cœur et les reins. Cet examen est indolore et ne nécessite pas de préparation (à jeun dans certains cas).

Globule blanc : cellule du sang appelée aussi leucocyte qui participe à la défense de l’organisme. On distingue les monocytes, lymphocytes et les polynucléaires.

Globule rouge : cellule du sang appelée aussi hématie. Transporte l’oxygène dans l’organisme grâce à l’hémoglobine.

Hémopathie maligne : synonyme du terme ancien « cancer du sang ». Les hémopathies malignes sont classées de la manière suivante :

  • leucémie : tumeur du sang (les cellules sanguines (blastes) prolifèrent dans le sang)
  • lymphome : tumeur dans les organes lymphoïdes secondaires (comme les ganglions ou la rate).

Bien qu’ils ne soient pas toujours considérés comme des cancers, les syndromes suivants font aussi partie des hémopathies malignes :

  • syndrome myélodysplasique : défaut de synthèse d’un ou plusieurs des types de cellules sanguines suivantes : globules rouges, globules blancs ou plaquettes.
  • syndrome myéloprolifératif : excès de synthèse d’un ou plusieurs des types de cellules sanguines suivantes : globules rouges, globules blancs ou plaquettes.

Hypnose : pratique qui consiste à créer un état modifié de conscience et qui est utilisée pour diminuer la douleur.

Imagerie par résonance magnétique (IRM) : examen qui donne une image en trois dimensions utilisant un champ magnétique (aimant) et permet l’observation des organes et tissus « mous ».

Isolette : chambre équipée d’un flux d’air se déplaçant horizontalement pour accueillir des enfants qui seront en neutropénie profonde et de longue durée après une greffe de cellules souches hématopoïétiques.

Immunothérapie : traitement consistant à provoquer ou à augmenter l’immunité de l’organisme par l’injection d’anticorps « immunothérapie passive » ou d’antigènes « immunothérapie active ».

Liquide céphalo-rachidien (LCR) : liquide transparent baignant les méninges et le cerveau, que l’on retrouve dans le canal rachidien (le long des vertèbres).

Marqueurs tumoraux : substances secrétées par les cellules tumorales. Leur dosage dans le sang ou les urines permet de suivre l’évolution de certaines tumeurs.

MEOPA : gaz relaxant (mélange à parts égales d’oxygène et de protoxyde d’azote) que l’enfant respire dans un masque avant un examen ou un soin. Il permet de détendre l’enfant et d’atténuer la sensation douloureuse. Celui-ci doit être à jeun deux heures avant et a la possibilité d’aromatiser le masque avec un crayon odorant.

Métastases : tumeurs secondaires qui se développent à partir d’une tumeur primitive suite à la migration des cellules cancéreuses par voie sanguine, lymphatique ou séreuse.

Moelle osseuse : zone centrale de l’os où sont fabriquées les cellules sanguines (globules rouges, globules blancs, plaquettes...).

Morphine : cette substance extraite des fleurs de pavot est l’un des médicaments les plus utilisés pour traiter la douleur grâce à ses vertus analgésiques puissantes.

Mucite : inflammation douloureuse de la bouche et de la gorge voire du tube digestif, le plus souvent secondaire au traitement par chimiothérapie. Ces lésions ressemblent à des aphtes.

Ponction de moelle osseuse (Myélogramme) : prélèvement de quelques gouttes de moelle osseuse, étudiées ensuite au microscope.

Neutropénie : diminution des globules blancs, le risque infectieux est alors augmenté.

Numération formule sanguine : examen qui se fait par prélèvement sanguin et qui permet de quantifier les différentes cellules du sang: les globules rouges, les globules blancs, les plaquettes. La formule est contrôlée avant de commencer une cure et ensuite de manière régulière pendant toute la durée du traitement. Elle permet de déterminer si l’enfant est en aplasie ou s’il a besoin de transfusion de globules rouges ou de plaquettes.

Seuil habituel de transfusion :

  • hémoglobine < 70-80g/l
  • plaquettes < 10g/l – 20g/l (10000-20000/mm3 ) (pour les tumeurs cérébrales ou si signes hémorragiques: le seuil est fixé à 50g/l (50000/mm3 )).

Patient controlled analgesia (PCA) : pompe à antalgique utilisée pour diminuer la douleur. Le patient peut lui-même faire des push dit aussi bolus d’antalgiques au moment d’une douleur aigüe.

Pétéchie : toute petite hémorragie punctiforme présente sur la peau ou sur les muqueuses.

Plaquettes : cellules du sang qui permettent d’éviter les saignements et participent à la cicatrisation.

Polynucléaires neutrophiles : globules blancs qui ont un rôle primordial dans la lutte contre les infections bactériennes.

Positron emission tomography scanner (PET SCAN) : examen d’imagerie médicale qui permet la localisation des foyers pathologiques exprimant une activité métabolique élevée.

Ponction lombaire (PL) : prélèvement de liquide céphalo-rachidien (LCR) réalisé par piqûre entre deux vertèbres au niveau lombaire sous anesthésie générale.

Polynucléaires neutrophiles (PNN) : cellules du sang appartenant à la famille des globules blancs. Ils participent à la réponse immunitaire et permettent de lutter contre les microbes.

Programme personnalisé de soins (PPS) : programme qui synthétise le parcours thérapeutique prévisionnel du patient et ces lieux de prise en charge. Il est issu de la réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) autour du dossier de l’enfant. Il est remis à la famille et expliqué lors de l’entretien d’annonce.

Radiographie : examen d’imagerie qui permet de faire des clichés d’une partie du corps tels que les poumons, les os, les articulations, etc. Il est indolore et s’effectue au service de radiologie du département de la femme, de l'enfant et de l'adolescent.

Radiothérapie : méthode de traitement locorégional des cancers, utilisant des radiations pour détruire les cellules cancéreuses en bloquant leur capacité à se multiplier. L’irradiation a pour but de détruire toutes les cellules tumorales tout en épargnant les tissus sains périphériques.

Rémission : terme employé en cours ou à la fin du traitement; il s’agit d’une diminution voire d’une disparition des signes de la maladie.

Saccharose 20 % : molécule simple de sucre permettant par son absorption et par la succion de diminuer la douleur chez le tout petit enfant.

Salmonelle : bactérie présente dans l’intestin des animaux provoquant une salmonellose. Cette bactérie est résistante au froid mais est tuée par la chaleur.

Scanner, appelé aussi tomodensitométrie (TDM) : technique d’imagerie médicale radiologique qui permet de visualiser un organe ou un tissu, en 2 ou 3D et d’obtenir des coupes. L’examen est indolore. Une injection de produit de contraste peut être réalisée.

Scintigraphie par MIBG : examen d’imagerie médicale qui vient parfois compléter l’échographie, le scanner, l’IRM...

Transfusion sanguine : administration par voie intraveineuse de produits sanguins tels que: globules rouges, plaquettes, plasma.

Thrombopénie : c’est une baisse des plaquettes, qui jouent un rôle essentiel dans la coagulation. Elle peut se manifester par des petites tâches rouges sur la peau (pétéchies), un saignement de nez (épistaxis), un saignement au niveau des gencives ou la présence de sang dans les urines.

Varicelle : maladie courante et bénigne pour l’enfant en bonne santé, mais dangereuse en cas de cancer. Le virus se transmet par voie aérienne. Les symptômes sont la fièvre et une sensation de fatigue au début, ensuite apparaissent une éruption cutanée et des démangeaisons particulièrement au niveau du visage, de la tête et de la poitrine puis sur les jambes et les bras. Ces éruptions sont des petits boutons rouges dont le centre est rempli de liquide transparent. De nouveaux boutons peuvent apparaître pendant 3 à 4 jours. La contagion est possible 4 jours avant l’apparition des vésicules jusqu’à l’assèchement des boutons et la formation de croutes.

Voies d’administration

  • I.M = intramusculaire
  • I.V = intraveineuse
  • S.C = sous-cutanée
  • I.R = intra-rectal
  • I.T = intrathécal (injection dans le liquide céphalo-rachidien au moment de la ponction lombaire)
  • P.O = prise orale

SAVIEZ-VOUS ?
CANSEARCH est une fondation entièrement dédiée à financer des travaux de recherche scientifique pour les cancers et maladies du sang chez l'enfant. Personnaliser les traitements, minimiser la toxicité secondaire, améliorer l'espérance de vie et leur qualité de vie sont les objectifs de la Fondation. 

Dernière mise à jour : 21/02/2019