Comment aider votre enfant ?

En cas de nausées et de vomissements

  • Donnez-lui régulièrement à boire en petites quantités.
  • Pensez au coca ou autres sodas dégazéifiés et bien frais qui permettent une bonne hydratation avec un apport en sucre essentiel pour limiter les nausées.
  • Faites-lui aussi sucer des glaçons.
  • Après un vomissement, demandez-lui de se rincer la bouche et encouragez le à sucer des bonbons sans sucre « pour changer le goût dans la bouche ».

En cas de constipation

  • Préférez un régime riche en fibres en respectant la liste des aliments autorisés selon s’il est en aplasie ou non.
  • Favorisez des aliments complets (pain complet, pâtes complètes,...), les fruits épluchés, les légumes verts et les jus de fruits frais.
  • Faites-le boire suffisamment et régulièrement.

En cas de diarrhées

  • Faites-lui boire régulièrement des petites quantités afin d’éviter la déshydratation.
  • Préparez-lui des aliments doux (non épicés).
  • Privilégiez les pommes de terre, le riz, les pâtes, les flocons d’avoine, le maïs et le pain grillé.
  • Pensez aux œufs bien cuits, aux pommes râpées, aux carottes cuites et aux bananes, moins irritants pour les intestins, tout en respectant le type de régime prescrit.

+ INFO
L’enfant qui a des nausées préfère souvent manger froid.
Les promenades quotidiennes aident votre enfant à lutter contre la constipation.
Pour les petits, en cas de diarrhées, changez régulièrement les couches et pensez à utiliser les crèmes protectrices.

Appelez l’unite d’onco-hématologie au 022 372 30 83 ou au 079 553 54 36 en cas de :

  • vomissements répétés
  • selles liquides et fréquentes
  • incapacité de votre enfant à boire.

En cas de prise de poids (lors d’un traitement par corticoïdes)

Sous corticoïdes, votre enfant a faim à des horaires inhabituels et a tendance à manger souvent.

  • Pensez à offrir à votre enfant des collations équilibrées plusieurs fois par jour.
  • Essayez de limiter les aliments trop salés et ne resalez pas les plats au moment des repas.
  • Evitez les aliments trop sucrés.

Mesures en cas de perte de poids importante

Pendant les périodes d’hospitalisation et en ambulatoire, votre enfant fait l’objet d’une surveillance attentive afin d’éviter qu’il ne perde trop de poids.

Si cela devait arriver, plusieurs solutions seront proposées par le médecin après discussion avec votre enfant et vous-même.

  • Des suppléments nutritifs oraux : des boissons hypercaloriques peuvent être prescrites en complément du régime de votre enfant pour l’aider à conserver un poids stable. Il en existe avec des parfums variés.
     
  • L’alimentation entérale : si votre enfant ne peut pas absorber suffisamment de nourriture par voie orale, une sonde est placée dans son nez jusqu'à l'estomac pour lui administrer une formule nutritive spéciale. C'est une solution transitoire qui sera discutée préalablement avec lui et vous.

Cette formule nutritive apporte à votre enfant des liquides, des calories, des protéines, des lipides, des glucides, des vitamines et des sels minéraux. Le médecin prescrit ce qui est le plus approprié pour votre enfant afin qu’il retrouve un poids qui lui permette de continuer à se développer correctement.

Cette sonde ne limite en rien votre retour à domicile, et l’équipe soignante vous apprend à l’utiliser à la maison. Si cette solution est difficile à envisager pour vous, une équipe d’infirmières à domicile peut se rendre quotidiennement chez vous afin de vous aider.

Dernière mise à jour : 08/02/2019