Projet De Biobanque Institutionnelle Aux HUG : Quels Sont Les Facteurs Favorisant La Participation Des Patients ?

18 May 2015
Depuis janvier 2013, le CHUV et l’Université de Lausanne ont conjointement mis en place la Biobanque Institutionnelle de Lausanne (BIL). Son objectif est de collecter des échantillons biologiques auprès de l’ensemble des patients hospitalisés au CHUV afin de mener de futurs projets de recherche, en particulier génétiques, grâce à l’obtention d’un consentement général et unique. A la mise en place de la BIL, le taux d’acceptation des patients sollicités était excellent (75%) et 85% des patients consentants acceptaient d’être recontactés et désiraient connaître les résultats des tests pratiqués sur leurs échantillons. A l’avenir, une biobanque génomique Suisse pourrait voir le jour avec la participation des 6 hôpitaux universitaires et membres de l’organisation Suisse des unités d’investigation cliniques.

La Dre Gayet-Ageron a souhaité étudier l’opinion des patients concernés par ce futur projet ainsi que les facteurs pouvant favoriser leur participation au projet. Pour cela, une enquête postale utilisant un design expérimental factoriel a été réalisée auprès d’un échantillon de 2'600 patients hospitalisés aux HUG durant le mois de mars 2014.
Stakeholders 
Angèle Gayet-Ageron (Dre, cheffe de clinique scientifique, HUG)
Place 

Salon d'accueil - salle 7A-8-739 – 8ème étage - Cluse Roseraie
Admission 
Gratuite
Contact 
sandrine.rudaz@hcuge.ch
Last update : 18/05/2015