Testimony

Daniel A. transporte les patients entre les différents services et bâtiments des HUG. Il nous fait découvrir les coulisses de l’hôpital et témoigne de la relation privilégiée qu’il partage avec les patients.

Annie S. est infirmière en chirurgie aux HUG depuis 30 ans. Passionnée par le relationnel, elle met toute son expérience au service des patients et de ses collègues au quotidien. Un quotidien où chaque jour est unique.

Gwenaël G. adore son métier. Il est homme sage-femme aux HUG, un métier en constante évolution. Tous les jours, il vit des moments magnifiques : la naissance d’une nouvelle génération.

Giovanni P. est un Genevois de 54 ans. Suite à des problèmes rénaux, il vient aux HUG trois fois par semaine pour ses dialyses. Des liens forts se sont tissés avec le personnel soignant qui est devenu sa deuxième famille.

Selina C. est médecin en pédiatrie aux HUG depuis 17 ans. Un service disponible jour et nuit pour les enfants et les parents où les belles histoires ne sont pas rares comme celle de cette petite fille, atteinte d’un cancer et guérie, qui, cette année, s’est inscrite en fac de médecine.

Médecin adjointe en anesthésie et passionnée d’hypnose, Adriana W. nous parle de son métier. Aujourd’hui, aux HUG, les anesthésistes sont bien plus que des techniciens. Ils sont davantage présents aux côtés des patients, à leur écoute. Une relation profonde pour une totale confiance.

Peggy K. est apprentie aide en soins et accompagnement aux HUG. Elle nous parle de sa découverte d’un univers, de son quotidien, riche en émotions, et de la profonde relation qu’elle entretient avec ses patients.

Diététicien aux HUG, Olivier F. est un passionné qui noue des relations fortes avec ses patients pour connaître leur rapport à la nourriture. Essentielle, l’alimentation est un facteur d’équilibre qui nous concerne tous, quelle que soit notre vie.

Stephan D., technicien en radiologie médicale aux HUG, témoigne de l’évolution de son métier, toujours plus tourné vers l’écoute et l’échange avec les patients. Une évolution également technologique qui fait des HUG un hôpital reconnu au niveau mondial.

Michel S. est né avec une mucoviscidose. En 2010, il a bénéficié d’une transplantation bipulmonaire et a passé trois mois en soins intensifs aux HUG. Trois mois pendant lesquels il a senti, jour et nuit, la présence rassurante du personnel soignant.

Pages