Cycle De Conférences De La Société Médicale De Genève: «Les Soucis éthiques Suscités Par Les Interventions Dans Le Cerveau Humain»

14 Apr 2015
Cycle organisé par la Prof. Clara Posfay-Barbe, Faculté de médecine UNIGE

«Les soucis éthiques suscités par les interventions dans le cerveau humain»


Grâce aux progrès récents des neurosciences, il est devenu possible d'intervenir dans le cerveau humain de manière à la fois fine et ciblée: on n'est plus à l'époque des lobotomies et des thérapies électro-convulsives empiriques. C'est là une constatation encourageante pour la médecine (neurologie et psychiatrie), mais c'est aussi la source de certaines inquiétudes éthiques. En effet, le cerveau n'est pas un organe comme un autre, il est lié à la personne que nous sommes, à notre identité. Je me propose d'examiner ces inquiétudes et d'évaluer leur pertinence, en partant de l'exemple des implants cérébraux (DBS) et des médicaments. Il sera question de leur usage pour des finalités thérapeutiques, mais aussi sociales. Je terminerai par quelques réflexions sur l'amélioration de l'être humain (human enhancement) que ces avancées pourraient permettre.»


Bernard Baerstchi est né en 1949. Après des études universitaires menées à Fribourg, il a obtenu son doctorat en philosophie à l'Université de Genève. Sa thèse, consacrée à la pensée de Maine de Biran, a obtenu le prix Rivier de l'Université de Lausanne (1981). Par la suite, il a été membre du CNRS (Paris) de 1980 à 1996, ainsi que du comité d'édition des Oeuvres de Maine de Biran (Paris, Vrin). Il a continué ses recherches sur la philosophie française au XVIIIe et XIXe siècles mais, parallèlement, il s'est intéressé à l'éthique fondamentale et aux rapports entre la philosophie et la médecine, notamment à la bioéthique et, plus récemment, à la neuroéthique. Il a enseigné ces matières à l'Institut Éthique Histoire Humanités (anciennement Institut d'éthique biomédicale) et au département de philosophie de l'Université de Genève jusqu'en 2014.
Il a été président de la Société suisse de philosophie et membre du comité de cette dernière de 1983 à 1997, ainsi que rédacteur des Studia philosophica de 1994 à 2005. Au printemps 2004, il a occupé la chaire municipale d'éthique de l'Université de Grenoble. Il a siégé dans diverses commissions d'éthique, dont la Commission fédérale d'éthique pour la biotechnologie dans le domaine non humain (CENH, Suisse) entre 2002 et 2014, et le Comité d'éthique de l'Inserm (CEI, France) depuis 2013. Parmi les ouvrages qu’il a publiés, deux concernent les rapports de la philosophie et des neurosciences: La neuroéthique (Paris, La Découverte, 2009) et L’éthique à l’écoute des neurosciences (Paris, Les Belles Lettres, 2013)
Stakeholders 
Prof. Bernard BAERTSCHI
Place 

Salle opéra
Admission 
Gratuite
Contact 
thanh.dang@grangettes.ch
Last update : 14/04/2015