L'entretien motivationnel

« On se persuade mieux, pour l’ordinaire, par les raisons qu’on a soi-même trouvées, que par celles qui sont venues dans l’esprit des autres »
Pascal (1623-1662), Pensées

Qu'est-ce que l'entretien motivationnel ?

L’entretien motivationnel qui a été développé dans les années 1980 par les psychologues William Miller et Stephen Rollnick, est "un entretien guidé centré sur le patient pour l’encourager à changer de comportement en l’aidant à explorer et à résoudre son ambivalence face au changement" (MILLER et ROLLNICK 1991).

Cette méthode est intentionnellement directive, dirigée vers la résolution de l’ambivalence, dans le but d’aider au changement. Son but est de créer et d’amplifier, dans la manière de voir du patient, une divergence entre son comportement actuel et ses valeurs de références ou ses objectifs plus généraux.  L'entretien motivationnel honore et respecte l’autonomie des individus et leur liberté de choix. Il est construit pour résoudre des questions ayant trait à la motivation, lorsqu’elles empêchent le changement de comportement.

Champs d'utilisation

Cette méthode a beaucoup été utilisée dans le milieu de l'addictologie pour s'étendre et s'appliquer à d'autres thématiques : diabète, nutrition, perte de poids, adhésion thérapeutique, pratiques sexuelles à moindre risque, etc. De même est attesté son impact sur un ensemble de risques cardiovasculaires.

 

L'entretien motivationnel utilisé par les soignants en cardiologie

Aux HUG, un projet d'action de prévention des facteurs de risque cardiovasculaire a été développé dans le contexte du service hospitalier de prise en charge de patients atteints de pathologies cardiovasculaires. Il utilise une information présentée sous forme d'éléments picturaux sur le mur du lieu d'accueil - la "fresque", accompagnée d’une approche de type "entretien motivationnel" comme forme de dialogue avec le patient. 

On a constaté un réel bénéfice et pour les patients et pour les soignants même si cette approche est moins familière pour le personnel de soins. 

L’idée pour l’avenir est d’étendre la formation à l’entretien motivationnel proposée actuellement aux soignants de cardiologie aux autres professionnels qui auront à un moment ou à un autre de l’hospitalisation un contact avec le patient, que ce soit aux soins intensifs, en cardiologie et en réadaptation cardiaque. 

Cette formation sera désormais délivrée dans sa forme actuelle aux médecins des secteurs hospitaliers de long séjour; pour les autres professionnels, tels que physiothérapeute, aide-soignant, diététicienne, maître de sport, de même qu'infirmier et médecin des soins intensifs, tous sont en train d’être formés à l’intervention brève motivationnelle pratique plus adaptée à leur contexte de soins. 

 

L’intervention brève motivationnelle

C'est une action d’une durée de 5 à 20 mn durant une consultation de routine au cours de laquelle le soignant va sensibiliser un patient, lui faire prendre conscience de son ambivalence par rapport à un problème ou la nécessité d’un changement, et, enfin, lui donner les informations appropriées en vue d’atteindre l’objectif fixé par le patient , tout ceci dans un style motivationnel.

Pour réaliser une intervention brève, le soignant s’appuie sur le guide des 6 étapes : 

Etapes intervention motivationnelle brève

stades du changement intervention motivationnelle

 

Indications de l'entretien motivationnel 

  • Lorsqu’il est question d’un changement de comportement
  • Lorsqu’on est face à une personne ambivalente à l’égard d’un changement
  • Lorsqu’on veut aider à la préparation au changement
  • Lorsqu’on veut faire baisser les résistances au changement
  • Lorsqu’on veut imprimer un style relationnel 

 

Esprit et principes 

Esprit

  • Laisser au patient la liberté de choix
  • Respecter et favoriser son autonomie
  • Essayer de comprendre, d’accepter et de valider le point de vue du "client".

Principes

  • Exprimer de l’empathie
  • Développer la discordance entre ce que le client vit et fait et ses valeurs personnelles
  • Valoriser et soutenir le sentiment d’efficacité personnelle :  
    • c’est essentiel et déterminant pour aider le client dans son processus de changement
    • si la personne n’a aucun espoir ou aucune confiance dans ses capacités à changer, elle n’entamera pas de changement
  • Danser avec la résistance
    • éviter la confrontation directe
    • proposer sans imposer
    • se servir de l’émergence de la résistance pour modifier sa stratégie d’intervention: reculer s’il le faut, avancer plus vite, plus lentement...

 

Conditions de réussite

L’effet de l’entretien motivationnel est robuste et persistant lorsqu'il est intégré dès le début du traitement :

  • il augmente le respect du traitement 
  • il augmente l’adhésion au traitement 
  • il augmente la motivation perçue par les soignants

 

Pour en savoir plus... 

 

 

Dernière mise à jour : 29/01/2019