Prise en charge des punaises de lit

 

Les punaises de lit sont des arthropodes hématophages répandus dans le monde entier et dans tous les milieux socio-culturels. Une recrudescence de cas isolés ou groupés (EMS, Hôtels, Hôpital..) est observée à Genève depuis 2012.

Le tableau clinique peut être variable, cependant il existe un impact psychologique important.

La prise en charge nécessite une éradication de la punaise de lit sur le lieu de contamination par différentes méthodes mécaniques ou chimiques.

punaises de lit

Le Cimex lectularius

Généralités

Les piqûres d’arthropodes sont un motif de consultation régulier. Les atteintes cutanées, même superficielles, engendrées par la plupart des espèces pathogènes pour l’homme, suscitent un inconfort réel et la crainte de récurrence, de persistance, voire de contamination de l’entourage, bien connus pour la gale et les poux. Parmi ces arthropodes piqueurs, la punaise de lit fait l’actualité des grandes villes depuis quelques années dont Genève depuis 2012.

Elle est souvent méconnue de la population et des praticiens, et la prise en charge inadéquate d’une infestation à punaises de lit engendre des consultations itératives. Cette page va rappeler les principales caractéristiques des punaises de lit ainsi que la prise en charge des situations individuelles ou collectives découlant de leur infestation dans l’habitat humain.

L’agent pathogène de l’homme

Les punaises de lit sont des arthropodes hématophages de 4-6 mm, et sont généralement de couleur brune à beige, très plats et sans ailes. Deux espèces sont connues, le Cimex lectularius (zones tempérées) et le Cimex hemipterus (zones tropicales).

En Suisse, on trouve principalement le Cimex lectularius. La femelle pond environ 200-500 œufs au cours de sa vie à un rythme de 5 à 15 œufs par jour, et les dépose dans les crevasses et les fissures, derrière les boiseries ou tout autre emplacement bien dissimulé. Recouverts d'une substance collante, les œufs des punaises de lit sont blancs, mesurent 1 mm de long et sont presque impossibles à voir sur la plupart des surfaces.

Un repas sanguin est indispensable à chaque cycle pour leur maturation (figure ci-dessous) avant d’atteindre l’âge adulte. Les jeunes sont de couleur claire (à jeun) ce qui les rend parfois peu visibles.

Les punaises de lit se nourrissent généralement de nuit ou dans des environnements peu éclairés, attirées par la chaleur du corps et le dioxyde de carbone que nous exhalons. Elles s’attaquent aux êtres humains comme aux animaux de compagnie. Leur salive contient des substances anesthésiantes, vasodilatatrices, et anticoagulantes leur permettant d’effectuer un repas pendant 10- 20 minutes de manière indolore pour l’homme.

Etant actives la nuit lorsque leur victime est endormie, leurs piqûres peuvent ne pas être décelées immédiatement. Les adultes vivent environ un an et demi voire 2 ans dans un environnement propice à leur reproduction (températures variant entre 21 et 28 °C).

Les punaises de lit privilégient les endroits où elles peuvent se dissimuler facilement et se nourrir régulièrement, par exemple les aires de repos et de sommeil peu éclairées (sofas devant la télévision, lit). Leur corps plats leur permet de se cacher dans des espaces très restreints, notamment sous le papier peint, derrière les cadres, dans les prises de courant, à l'intérieur des sommiers, dans les couvre-matelas, dans les tables de chevets, les rideaux, les tapis, les sofas et les valises.

adulte femelle - punaise de lit

Dernière mise à jour : 29/01/2019