Département Diagnostique (DDIAG)

Depuis le 1er janvier 2019, le Département Diagnostique (DDIAG) regroupe les services de l'ancien Département de médecine génétique, de laboratoire et de pathologie avec ceux de l'ancien Département d'imagerie et des sciences de l'information médicale.

 

Objectif qualité des laboratoires du Département Diagnostique

L’objectif qualité des laboratoires de diagnostic du département Département Diagnostique des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) est de fournir aux prescripteurs des résultats fiables dans les meilleurs délais, à un coût acceptable tout en respectant l’ordonnance sur les prestations de l’assurance des soins (annexe 3 de l'OPAS).

Pour ce faire la direction du Département Diagnostique a décidé de mettre en place un système de management de la qualité. Elle a défini, fixé et mis en vigueur la politique qualité ci-dessous. Cette politique qualité est déclinée à tous les collaborateurs dès leur formation initiale et réévaluée lors de la revue de Direction. Elle fait partie du manuel qualité départemental et concerne l’ensemble des laboratoires de diagnostic du département.

Politique Qualité des laboratoires

1. Offrir un service optimum dont le bénéficiaire est le patient

Améliorer les services des laboratoires du département pour rendre aux prescripteurs (médecins, services médicaux, laboratoires, etc...) des résultats fiables, dont les variations analytiques sont en accord avec les besoins cliniques.

2. Collaborer avec les prescripteurs

Apporter toute information utile aux prescripteurs quant au choix des analyses appropriées à effectuer. Leur communiquer la liste des analyses, les conditions de prélèvement et proposer, si besoin, toute aide dans l’interprétation des résultats. Evaluer leur satisfaction et assurer un système performant de traitement des réclamations.

3. Collaborer avec les Commissions HUG

Partager les politiques des Commissions HUG impliquées dans les activités d’analyses médicales. Maintenir les relations avec les autres laboratoires, hors Département Diagnostique, afin de créer une synergie des compétences et être reconnu en tant que laboratoires de référence dans le domaine des analyses médicales.

4. Respecter les obligations et les autorisations nécessaires

Mettre en place un système de management fondé sur le respect de la norme ISO 15189 et suivre les obligations légales concernant en particulier les contrôles de qualité.

5. Répertorier les analyses

Etudier la pertinence et l’opportunité d’introduire de nouvelles analyses en suivant l’évolution scientifique et technique, tout en évitant une multiplication d’analyses injustifiées ou redondantes entre laboratoires.

6. Garantir l’adéquation du personnel

S’assurer que le poste de chaque collaborateur est en parfaite adéquation avec le cahier des charges qu’il possède ; le responsabiliser ; le motiver par une formation continue améliorant ses connaissances techniques et scientifiques.

7. Garantir l’adéquation du système de management aux besoins du laboratoire.

Maintenir un système simple, transparent et adapté, permettant des interventions rapides et efficaces, selon les mesures correctives décidées. Assurer le suivi, la mise à jour et le respect d’une documentation qualité conforme à la réalité. Garantir l’amélioration continue et l’efficacité du système de management du laboratoire.

8. Maintenir la reconnaissance des compétences du laboratoire

Maintenir le niveau de qualité requis par le Service d’Accréditation Suisse. Renouveler l’accréditation et en mettre à jour sa portée.

La Politique Qualité pourrait se résumer en une phrase :

« Obtenir, au bon moment, le bon résultat pour le bon patient ».

Dernière mise à jour : 20/03/2019