Questions fréquentes - traitement

Quelles sont les recommandations des HUG concernant les anti-inflammatoires non stéroïdien (comme l'ibuprofène, le kétoprofène, le naproxène, le diclofénac...)?

Pourquoi en parle-t-on ?
Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pourraient être associés à une aggravation des infections de manière large , et notamment à COVID-19. Il n’existe pas de lien de causalité établi à l’heure actuelle mais le principe de précaution s’applique.

Que faire en cas de fièvre?
En présence de fièvre et d’un état grippal, la prise d’AINS en automédication est déconseillée. Il convient de privilégier en premier intention le paracétamol en cas de nécessité (fièvre mal tolérée).

Quelles sont les recommandations pour la prise du paracétamol ?
La dose maximale recommandée de paracétamol est de 4g par jour. Le paracétamol peut être toxique pour le foie et la dose maximale doit être réduite à 2g si vous vous alimentez peu, prenez de l’alcool ou d’autres médicaments. De nombreuses préparations contenant du paracétamol sont disponibles sur le marché (Acétalgine, Amavita Paracétamol, Becetamol, Ben-u-ron, Contre-Douleurs P, Coop Vitality Paracétamol, Dafalgan Odis, Dafalgan, Doloran, Kafa, Mepha-Grippal C, Osa, Panadol, Paracetafelan, Paracetamol, Paraconica, Perfalgan, SUN STORE Paracétamol, Tylenol, Zolben) et il convient d’être vigilant à ne pas les additionner.

Qu’est-ce qu’un AINS ?
Les AINS sont des médicaments qui réduisent la fièvre (antipyrétique) et antidouleurs. En Suisse, les AINS comprennent notamment l’ibuprofène, le naproxène, le diclofénac, le flurbiprofène, l’indométacine, le métamizole, l’acide méfénamique, etc.

Qu’en est-il des AINS prescrits au long cours ?
N’interrompez pas un AINS qui vous a été prescrit par votre médecin traitant au long cours. Contactez votre médecin en cas de question.

Qu’en est-il de l’aspirine?
L’aspirine utilisée à dose antiagrégante plaquettaire (100 mg) doit être poursuivie.

Quelles sont les recommandations des HUG concernant Kaletra® ?

Qu’est-ce que le Kaletra®?
Le Kaletra® est médicament antiviral associant deux molécules (lopinavir et ritonavir) utilisé pour traiter les malades atteints du VIH/SIDA en association avec d’autres antiviraux.

Pourquoi en parle-t-on ?
Cet antiviral est actuellement testé contre le nouveau coronavirus SARS-CoV-2 (maladie COVID-19). Une vingtaine d’études ont été publiées et rapportent des données cliniques dans le traitement des infections causées par différents types de coronavirus. Une étude ayant testé le Kaletra® contre le SARS-CoV-2 vient d’être publiée dans le très réputé «New England Journal of Medicine» (18 mars 2020).

Qu’en est-il réellement de son efficacité clinique?
L’étude du New England Journal of Medicine est une étude randomisée et contrôlée ayant évalué l’efficacité du Kaletra® chez 99 patients infectés comparés à 100 patients infectés n’ayant pas reçu ce traitement. L’étude n’a pas permis de démontrer une amélioration clinique significative dans le groupe traité par Kaletra®. Cette étude rapporte des résultats prometteurs mais comporte toutefois des faiblesses, notamment sur le faible nombre de patients inclus ou sur la description de résultats exploratoires non définis au préalable. D’autres plus petites études et rapports de cas ont aussi été publiés sur le Katera®. En conclusion, selon les données disponibles à ce jour, le Kaletra® n’a ni fait la preuve de son efficacité ni de sa futilité.

Est-il risqué de prendre ce médicament?
Le Kaletra® est associé à des effets secondaires digestifs (nausées, vomissements, diarrhées) mais peut aussi être toxique pour les reins et le pancréas. Il est aussi connu pour provoquer de nombreuses interactions potentiellement dangereuses avec d’autres médicaments.

Dans le doute, dois-je demander à mon médecin de me prescrire du Kaletra®?
Non, compte tenu des données scientifiques actuelles, vous ne devez pas vous exposer au risque de prendre ce médicament en traitement ou en prévention du coronavirus à votre domicile. Ce médicament doit être réservé aux cas d’infection au coronavirus hospitalisés et il doit être prescrit dans le cadre des recommandations en cours au sein des HUG.

Le Kaletra® est-il utilisé aux HUG ?
Oui, le Kaletra® est un des traitements considérés chez les patients hospitalisés aux HUG selon des critères bien précis et en l’absence de contre-indications notamment au niveau du coeur.

Dernière mise à jour : 26/05/2020