Intervention et premiers jours de suivi

Bloc opératoire

Le lendemain, une infirmière accompagne votre enfant au bloc opératoire. Une fois la chirurgie terminée, il est installé en salle de réveil où vous pouvez être avec lui.

Retour dans l’unité d’hospitalisation

De retour en chambre, votre enfant a une perfusion qui dispense des traitements anti-douleur, anti-inflamatoire et antibiotique. Il la conserve jusqu’à son alimentation complète, en principe le lendemain de l’opération. D’autre part, une sonde vésicale est posée pour vidanger la vessie, soit directement dans la couche, soit dans un sac collecteur d’urine (selon l’âge de l’enfant).

Le pénis est couvert par un pansement semi-rigide afin de favoriser sa cicatrisation. En collaboration avec l’équipe de la douleur, toutes les mesures sont prises pour que votre enfant soit le plus confortable possible.

Premiers jours après l’opération

Après l’intervention, le chirurgien vous confirme le nombre exact de jours d’hospitalisation qui varie en fonction de la forme de l’hypospadias. Votre enfant ne peut pas se mettre debout ni marcher. Toutefois, vous pouvez le prendre dans les bras (en cuillère), le promener en fauteuil ou en poussette en dehors de la chambre. Au lit, la position «sur le ventre» est à éviter.

Les infirmières vous aident à mobiliser votre enfant, et passent souvent dans la chambre afin de s’assurer que la sonde reste bien en place (même la nuit). En principe, le pansement n’est refait qu’au 5e jour post-opératoire.

ATTENTION
Votre enfant doit rester le plus calme possible tant que la sonde est en place.

< RETOUR

Dernière mise à jour : 11/02/2019