Pose d’un implant dentaire

La pose d'un implant dentaire - Information santé patientCette page vous expose les principes et les risques de l’intervention qui va vous être pratiquée, ainsi que les principales consignes postopératoires. N’hésitez pas à poser des questions complémentaires à votre chirurgien si nécessaire.

Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?

Un implant est une vis en titane, ayant la forme d’une racine dentaire, que l’on place dans la mâchoire pour remplacer une ou plusieurs dents manquantes ou comme support d’une prothèse dentaire. Cette technique moderne et fiable évite la réalisation d’un «bridge» conventionnel - pont fixé sur deux dents - qui nécessite le meulage des dents voisines et qui comporte un risque important de fracture s’il est réalisé en zone masticatoire postérieure.

implant dentaire

Pourquoi est-il important de remplacer une ou plusieurs dents manquantes ?

L’absence d’une ou plusieurs dents peut susciter :

  • une préoccupation esthétique surtout en zone antérieure
  • une difficulté lors de la mastication
  • des problèmes d’élocution
  • des troubles musculaires et articulaires dus à un stress excessif des forces de mastication sur les dents en place
  • un déplacement des dents voisines, ce qui trouble l’équilibre et peut ainsi provoquer une accumulation de plaque et de tartre dans certains endroits difficiles à nettoyer, conduisant à l’apparition de caries ou d’une maladie parodontale (touchant les tissus de soutien des dents)
  • une perte osseuse progressive avec le temps dans la zone édentée, ce qui peut compliquer la mise en place ultérieure d’un implant.

SAVIEZ-VOUS
Les implants dentaires sont utilisés depuis plus de cinquante ans avec un grand succès.

A quel moment est-il le plus judicieux de poser un implant ?

Généralement, après l’extraction d’une dent, une période de cicatrisation osseuse de deux mois est observée avant la pose de l’implant. Toutefois dans certains cas, la pose immédiate d’un implant lors de la même séance peut être préconisée.

Quelles alternatives à la pose d’implant ?

Il existe différentes alternatives à la pose d’un implant :

  • la réalisation d’une prothèse amovible. Cette solution est certes moins coûteuse, mais aussi moins confortable et stable.
  • la réalisation d’un «bridge» conventionnel qui s’appuie sur les dents voisines. Cette option était la solution de choix avant le développement des implants.
  • ne pas remplacer l’espace édenté.

Comment savoir si je suis un bon candidat pour la pose d’implant ?

Chaque patient bénéficie d’un examen bucco-dentaire complet et précis pour établir une planification adaptée. Un examen clinique est toujours effectué pour évaluer si les gencives sont saines et si l’espace présent ainsi que les quantités d’os et de gencive sont suffisants. Ce dernier est complété par un examen radiologique afin de déterminer l’état osseux (volume, qualité) ainsi que les relations avec les structures anatomiques voisines.

Que faire si je ne possède pas assez de tissu osseux ou gingival ?

Le chirurgien dentiste évalue lors du rendez-vous de planification s’il manque du tissu osseux ou gingival. Si tel est le cas, il existe aujourd’hui plusieurs méthodes de greffe pour combler ce défaut.

+ INFO 
Il est important de fournir à votre médecin dentiste toutes les informations sur votre état de santé (allergies, médicaments, particulièrement ceux fluidifiant le sang, interventions chirurgicales, antécédents, habitudes de vie comme le tabagisme), car elles peuvent avoir une influence sur votre traitement.

Télécharger la brochure Pose d'un implant dentaire

Dernière mise à jour : 06/02/2019