Soins d’hygiène postopératoire

Dès le lendemain de l’intervention, le pansement en place est mouillé et retiré délicatement.

  • Douchez la région opérée 4 à 6 fois par jour à l’eau tiède (sans savon) pendant 10 minutes. Les douches font partie intégrante du traitement et doivent être effectuées avec soin. Les deux positions illustrées ci-dessous vous permettent de bien nettoyer les plaies.
     
    Il est souvent nécessaire de se faire aider d’un proche. Le jet doit être suffisamment puissant pour enlever les sécrétions produites par la plaie.

    Lors de la douche, écartez les fesses avec une main, orientez le jet avec l’autre.

Douchez la région opérée  Douchez la région opérée  Douchez la région opérée

  • Séchez la plaie en tamponnant sans frotter. Eventuellement utilisez un sèche-cheveux à air froid.
  • Posez ensuite une compresse et maintenez-la en place à l’aide de votre slip.
  • Des crèmes ou des pansements particuliers peuvent être prescrits.

+ INFO
La cicatrisation peut prendre plusieurs semaines et nécessite des soins à l’hôpital environ une fois par semaine.

+ INFO
Respectez une hygiène locale scrupuleuse jusqu’à cicatrisation complète.

A surveiller

La plaie peut saigner pendant les deux premiers jours, mais cela n’est pas inquiétant. De même, un écoulement transparent et non sanguinolent est normal et peut durer plusieurs jours jusqu’à cicatrisation.

N’hésitez pas à contacter la consultation des plaies en policlinique ou les urgences (SAUP) en pédiatrie en cas d’apparition des symptômes suivants:

  • douleurs intenses malgré prise des médicaments prescrits
  • plaie rouge et chaude
  • écoulement purulent, nauséabond
  • saignement persistant

+ INFO
Evitez la marche pendant 24 heures et restez plutôt allongé la première journée qui suit l’opération.

Dernière mise à jour : 02/10/2019