Phimosis

Définition

Le phimosis est un rétrécissement de l’extrémité du prépuce empêchant le décallotage.

Fréquence

L’âge auquel le garçon doit pouvoir décalotter est incertain ; on propose d’apprendre au garçon à se décalotter doucement vers l’âge de 4-5 ans, et on sait que plus de 98% des garçons décalottent sans problème à la puberté.

Cause

Normal à la naissance, le phimosis congénital devient pathologique lorsqu’il se complique d’inflammations ou d’infections. Le phimosis peut aussi arriver à la suite d’infections locales ou de cicatrices fibreuses provoquées par des décalottages forcés.

Diagnostic

Le diagnostic se fait à l’examen clinique et lors de la miction. Il faut le distinguer des adhérences préputiales qui accolent la muqueuse au gland et qui se libèrent lors d’auto-décalottages progressifs dans le bain.

Traitement

L’application locale de corticoïdes pendant 3 à 6 semaines permet d’assouplir l’anneau préputial avec de bons résultats dans plus de 80% des cas.
Si une chirurgie devient nécessaire, on effectuera une circoncision qui consiste en l’ablation du prépuce découvrant ainsi le gland. On peut également faire une chirurgie conservatrice en élargissant l’anneau resserré du prépuce; il faut savoir que cette dernière technique peut aboutir à une récidive du phimosis nécessitant une nouvelle opération, raison pour laquelle nous ne la favorisons pas.
L’opération est toujours précédée d’une consultation d’anesthésie et est pratiquée en ambulatoire. L’enfant reçoit des antalgiques pendant 48h. Des soins locaux sont prescrits pendant 7 à 10 jours. L’enfant peut reprendre ses activités au bout de quelques jours. Les fils de suture se résorbent en 2 à 3 semaines.

Risques et complications

Les complications relatives à l’intervention sont rares mais possibles :

  • Saignement pouvant nécessiter une ré intervention
  • Infection de la cicatrice nécessitant des soins locaux
  • Cicatrice douloureuse ou inesthétique
  • Sténose de l’orifice urinaire (méat) dans 5-7%des cas pouvant nécessiter une opération
  • Plaie du gland ou de l’urètre plus rarement

 

< RETOUR

Dernière mise à jour : 02/10/2019