L’hyperthyroïdie - maladie de Basedow

L'hyperthyroïdie désigne une sécrétion excessive d’hormones thyroïdiennes. Une surcharge d’iode, un goitre, des nodules thyroïdiens ou certaines maladies congénitales peuvent être à l’origine d’une hyperthyroïdie. Toutefois, la cause principale est la maladie de Basedow (ou de Graves), une affection auto-immune touchant en majorité les femmes.  Elle est caractérisée par la présence d’anticorps stimulant la production d’hormones thyroïdiennes. La maladie de Basedow est parfois liée à d’autres maladies auto-immunes (comme le diabète p.ex.) ou au stress.

L’hyperthyroïdie requiert toujours un traitement.

En plus des symptômes généraux (fatigue, nervosité, perte de poids, tremblements, etc.), l’hyperthyroïdie peut conduire à des complications telles que l’ostéoporose ou des troubles du rythme cardiaque. Souvent prescrits en première intention, les médicaments antithyroïdiens de synthèse sont très efficaces dans la plupart des cas. Si le traitement médicamenteux ne suffit pas ou ne peut pas être stoppé après plusieurs mois ou années, une ablation de la thyroïde, par iode radioactif ou par chirurgie, est envisagée.

Dans certaines situations où les chances de guérison sans chirurgie sont très faibles, on propose l’ablation précoce de la thyroïde quelques mois après le diagnostic de maladie de Basedow. Le choix de la méthode, iode radioactif ou chirurgie, dépend de plusieurs facteurs et des préférences du patient. 

Dernière mise à jour : 24/07/2019