Suivi nutritionnel

Le cancer et/ou les traitements mis en œuvre peuvent perturber le statut nutritionnel et ainsi causer une dénutrition, un amaigrissement ou au contraire une surcharge pondérale. Les mécanismes de ces troubles nutritionnels sont multiples : diminution des apports, troubles digestifs en rapport avec les thérapeutiques curatives, dégoût de certains aliments...

Les diététicien(ne)s proposent des solutions individualisées lors d’effets secondaires des traitements (perte de poids, nausées, perte d’appétit, problèmes digestifs, etc.). Ils donnent des conseils nutritionnels en cas de perturbations métaboliques liées à l’hormonothérapie.

Différents projets au sein des services impliqués dans le Centre du cancer de la prostate des HUG ont été mis en place pour préserver l’état nutritionnel des patients atteints de cancer.
Projet qualité OncoNut : un programme qualité multidisciplinaire créé aux HUG et qui bénéficie aux patients adultes des unités oncologiques. Il vise à prévenir et traiter la détérioration de l’état nutritionnel et ses effets secondaires délétères en optimisant l’intégration du soin nutritionnel au soin oncologique selon les recommandations des sociétés savantes.
Consulter l'article sur la Revue Médicale Suisse sur le Projet OncoNut >>

Programme ADAPP : programme de soins multidisciplinaire pour accompagner les patients fragiles et ainsi faire face à ces effets secondaires de la déprivation androgénique (DA) qui peut occasionner occasion des effets secondaires nutri-tionnels, physiques et psychologiques.
Consulter l’article de la Revue Médicale Suisse sur le programme ADAPP >>

Référents pour la prise en charge nutritionnelle
Olivier Ferlay
Diététicien
Pascale Rigoli
Diététicienne

Pour plus d'informations consultez l'Unité de nutrition du service d'endocrinologie, diabétologie, hypertension et nutrition aux HUG >>

< RETOUR

Dernière mise à jour : 29/01/2019