Dans la vie de tous les jours

Information de votre entourage

Lorsque vous prenez un traitement anticoagulant, n’oubliez pas de le dire à :

  • votre pharmacien
  • votre médecin traitant et tous les autres médecins que vous voyez
  • votre anesthésiste, votre chirurgien et votre dentiste
  • votre pédicure et votre physiothérapeute
  • votre infirmière à domicile (elle doit s’abstenir d’administrer
  • un traitement par voie intramusculaire).

Cette information leur est essentielle pour prendre les précautions en lien avec votre traitement anticoagulant.

Interactions médicamenteuses

En cas de fièvre ou de douleurs, ne prenez pas d’anti-inflammatoire, d’aspirine (autre que l’Aspirine cardio® 100 que vous a éventuellement prescrit votre médecin) ou tout autre médicament qui en contient car ils augmentent le risque potentiel de saignement. Optez plutôt pour du paracétamol.

Certains médicaments peuvent augmenter ou diminuer l’effet de votre traitement anticoagulant. Par conséquent, ne prenez pas de nouveaux traitements (même ceux délivrés sans ordonnance, comme le millepertuis par exemple) ou ne modifiez pas votre traitement habituel sans demander l’avis de votre médecin traitant ou de votre pharmacien.

Contraception

Une contraception efficace est indispensable en cas de prise d’un anticoagulant oral direct : discutez avec votre gynécologue du moyen de contraception adapté à votre situation. En effet, selon les raisons pour lesquelles vous prenez un traitement anticoagulant, certains moyens de contraception sont possibles et d’autres sont contre-indiqués. Si vous constatez un retard de règles, consultez sans tarder votre médecin ou gynécologue.

Grossesse

Avant d’envisager une grossesse, discutez-en avec votre gynécologue ou votre médecin car les risques doivent être bien évalués.
La prise d’un anticoagulant oral direct en début de grossesse peut entraîner des malformations du foetus. Parlez-en à votre gynécologue ou au médecin qui vous a prescrit le traitement anticoagulant afin qu’il vous prescrive un traitement de substitution (injections sous-cutanées).

Surveillance du traitement anticoagulant

Il n’est pas nécessaire de faire une prise de sang pour suivre l’efficacité du traitement.

Précautions alimentaires

Aucune adaptation spécifique de l’alimentation n’est nécessaire. Nous vous recommandons toutefois une alimentation équilibrée.

Alcool

Vous pouvez boire de l’alcool avec modération : un verre de vin par jour. L’alcool pris en quantité modérée n’a pas d’effet sur l’action de votre traitement anticoagulant.

Sports et loisirs

Evitez les sports violents, de contact, à risque de chute ou de traumatisme. Les activités telles que la natation ou la marche sont plus adaptées. Soyez prudent lorsque vous bricolez ou jardinez et portez des gants de protection.

Voyage

Avant de partir en voyage, consultez votre médecin. Assurezvous d’avoir suffisamment de comprimés pour toute la durée de votre séjour ou une ordonnance. En cas de décalage horaire, adaptez les prises médicamenteuses à l’horaire local.

Conseils pratiques 

  • Utilisez une brosse à dents souple pour éviter de blesser vos gencives.
  • Utilisez plutôt un rasoir électrique.
  • Si vous vous blessez, faites un pansement compressif afin de limiter le saignement.
  • Si vous recevez un coup, mettez de la glace localement pour éviter la formation d’un hématome.
  • Stockez vos comprimés hors de portée des enfants.
Dernière mise à jour : 07/02/2019