Tennis et santé, jeu gagnant

Etude tennis et urgences

Le tennis aurait-il des effets thérapeutiques insoupçonnés ? C’est en tout cas ce qu’une étude conjointe des équipes des HUG et de Hirslanden Clinique La Colline pourrait laisser entendre.

Entre mai 2013 et août 2017, les chercheurs se sont penchés sur l’impact des retransmissions télévisuelles de tournois de tennis du Grand Chelem et des Masters ATP sur la fréquentation des services d’urgences à Genève.

Une baisse moyenne de 10% du taux d’admissions aux urgences a été constatée lors d’événements tels que Roland Garros ou Wimbledon. Les résultats indiquent plus précisément une baisse de 15% lors des finales, contre 7% lors des demi-finales.

Contrairement à ce qui a pu être observé lors des matchs de football, l’analyse de l’affluence trois heures avant et trois heures après les rencontres de tennis montre qu’il n’y a pas de report des visites après les matchs. 

Cette étude dirigée par le Dr Jorge Correia a été rédigée par la Dre Olivia Braillard, le Dr Hervé Spechbach et le biostatisticien Christophe Combescure des HUG, en collaboration étroite avec le Dr Eric Gerstel de Hirslanden Clinique La Colline.

L'étude complète