Le Swiss cancer center Léman célèbre 7 années de développement

Les membres du comité de direction du SCCL, de son comité excécutif et des représentants des institutions membres

Les membres du comité de direction du SCCL, de son comité exécutif et des représentants des institutions membres : Andreas Mortensen (EPFL), Pierre-Yves Dietrich (HUG), George Coukos (UNIL CHUV), Douglas Hanahan (ISREC EPFL), Nouria Hernandez (UNIL), Gisou van der Goot (EPFL), Bertrand Levrat (HUG), Yves Flückiger (UNIGE), Philippe Eckert (CHUV), Laurent Kaiser (HUG), Alessandro Sofia (UNIL CHUV), Laurence Boland (UNIL CHUV), François Canonica (HUG), Oliver Peters (CHUV). ((c) Cornelia Togea).

 

Le Swiss cancer center Léman (SCCL) est une alliance dynamique des principales institutions académiques et hospitalières de la région engagées dans la lutte contre le cancer. Lors de la rencontre de son conseil d’administration, à Gland, le 13 février, les membres du SCCL sont revenus sur les réalisations majeures obtenues par l’alliance depuis sa création en 2013, y compris le lancement de son propre site web. Ils ont aussi établi ses priorités stratégiques en accord avec sa mission : avoir un impact sur la vie des patients atteints d’un cancer.

La Suisse francophone a une population estimée à 2 millions de personnes. Parmi celles-ci, 40% courent le risque d’être diagnostiquées d'un cancer à un moment ou à un autre de leur vie et de bénéficier alors des mesures mises en place par le SCCL pour améliorer leur situation.

 

Mise en réseau des connaissances

Le Réseau romand d’oncologie (RRO) est un réseau régional initié par le SCCL et étendu à l’ensemble des oncologues. Il permet aujourd’hui une analyse multi-facteurs des cas et constitue le socle sur lequel établir une base de données qui fournira, à l’avenir, à l’ensemble des spécialistes du cancer, des statistiques pour mieux lutter contre le cancer. Son tumor board moléculaire a déjà permis d’analyser plus de 1200 cas et de proposer à plus de la moitié de participer à des études cliniques ou de bénéficier de traitements « off label ».
Les spécialistes du SCCL ont aussi conduit le projet Swiss personalized oncology (SPO) établi sur le modèle du RRO. Intégré au Swiss personalized health network (SPHN), le SPO harmonise les procédures d’échantillonnage en oncologie pour l’ensemble des hôpitaux universitaires du pays. Il ouvre la voie à une collecte nationale des données des patients atteints d’un cancer et à leur accès anonymisé pour des recherches.

 

Excellence clinique

Les équipes des unités de recherche clinique du CHUV et des HUG, chacune de notoriété internationale, collaborent étroitement. Un site internet commun leur permet de partager conjointement leurs études. Les médecins et leurs patients peuvent ainsi accéder aux détails de plus 100 études actuellement conduites.

 

Communauté scientifique

Cette alliance de la pratique reflète celle de la recherche. Le SCCL a créé une convergence entre facultés incarnée par des synergies entre ses institutions membres ou au-delà. Les exemples sont nombreux : le centre de recherche contre le cancer AGORA, situé au cœur de l’hôpital de Lausanne, abrite en permanence des chercheurs des deux villes. Les chercheurs de l’EPFL participent à la transformation de cet environnement et l’école a rassemblé toutes ses recherches sur le sujet dans un hub dédié : l’EPFL Center for cancer science. Avec le Centre de recherche translationnelle en onco-hématologie (Center of translational research for onco-hematology, CRTOH) de l’Université de Genève, ils attirent chaque année de nouveaux membres des deux facultés. Dans ce contexte stimulant, de nombreuses collaborations ont déjà vu le jour. L’ensemble des projets est de plus assuré du soutien de partenaires industriels ou académiques déterminés à soutenir cette approche collaborative.

 

Définir sa vision de l’avenir

Le SCCL se développe en restant centré sur les immunothérapies et l’oncologie de précision. Ses unités de recherches cliniques de phase I et II aimeraient inclure 70 patients à des essais cliniques sur l’immunothérapie cellulaire d’ici 2022. Cette activité reflète le dynamisme de la recherche et des essais cliniques dans la région du lac Léman. De plus, des projets inter-institutionnels en préparation et la sollicitation de subventions vont soutenir la ferme intention du SCCL de favoriser des interactions constantes entre ses experts et institutions.

 

Pour en savoir plus : sccl.ch

Dernière mise à jour : 21/02/2020