La recherche a le vent en poupe

Les deux lauréates de la Journée de la recherche clinique en compagnie des organisateurs

Le 9 mai 2019 a eu lieu la 12e édition de la Journée de la recherche clinique organisée aux HUG que l'on peut résumer en quelques chiffres : 43 projets en lice, 10 présentations orales, 1 conférence et surtout 2 prix décernés

  • l'un à Lena Berchtold, pour son poster sur la détection de la fibrose rénale en utilisant l'imagerie par résonance magnétique
  • l'autre à Caroline Landelle, pour son étude sur la prévention des pneumonies aux soins intensifs.

Aux soins intensifs adultes, la pneumonie associée à une ventilation mécanique est une complication grave. Grâce à neuf mesures de prévention, y inclus l'application d'antibiotiques dans la trachée, il est possible de diminuer le nombre d'infections et la mortalité. C'est ce qu'a montré une recherche présentée par Caroline Landelle, aujourd'hui maître de recherche au CHU de Grenoble, et menée durant trois ans par le Service des soins intensifs adultes et le Service prévention et contrôle de l'infection. 

Cette recherche a été publiée en novembre 2018 sur le site et dans la revue Intensive Care Med. Elle a obtenu le Prix 2019 de la recherche clinique. Emu de voir son équipe récompensée, Jérôme Pugin, médecin-chef du Service des soins intensifs, évoquait le "souvenir lumineux de ce travail": "C'est l'aventure humaine de toute une équipe qui tire à la même corde".

Depuis 2008, 558 projets ont été soumis lors de la Journée de la recherche clinique. C'est le signe d'une vitalité importante. En 12 ans, une grande diversité de sujets ont été abordés par les chercheurs et les cliniciens soucieux d'améliorer la prise en soins des patients.

Plus d'infos : Journée 2019 de la recherche clinique

Dernière mise à jour : 13/05/2019