Prix de la recherche clinique : deux projets récompensés

La Journée 2018 de la recherche clinique aux Hôpitaux universitaires de Genève peut se résumer en trois chiffres : dix présentations orales, trente-six projets en lice et une conférence passionnante de Bernard Pécoul, directeur de Drugs for Neglected Diseases initiative (DNDi), sur les plateformes de recherche s'intéressant aux maladies négligées comme la maladie du sommeil, le paludisme, la leishmaniose ou l'hépatite C.

La pneumonie chez la personne âgée

Le Prix 2018 revient à la Dre Virginie Prendki, département de médecine interne, de réhabilitation et de gériatrie, pour un article récemment publié dans le European Respiratory journal et intitulé Low-dose CT for the diagnosis of pneumonia in elderly patients: a prospective, interventional cohort study".

Cette étude a été menée à l'Hôpital des Trois-Chêne qui dispose d'un plateau technique moderne et disposant d'urgences gériatriques non vitales. Elle a impliqué 200 patients ayant une suspicion de pneumonie. La réalisation d'un scanner thoracique à faible dose a été très utile pour confirmer et surtout pour exclure le diagnostic de pneumonie et éviter ainsi une antibiothérapie inutile.

Les effets de la chimiothérapie

Quant au prix du public, décerné au meilleur poster, il revient au Dr Alex Friedlaender, département d'oncologie, qui a exploré le lien entre la présence de mutations génétiques BRCA1 et une potentielle toxicité d'un traitement chimiothérapeutique dans le cancer du sein.

Lauréats et organisateurs de la journée 2018 de la recherche clinique aux HUG

Les Drs Virginie Prendki et Alex Friedlaender, entourés de l'équipe du Centre de recherche clinique des HUG et de la Faculté de médecine de l'Université de Genève

Plus d'infos : site de la journée 2018 de la recherche clinique