Centrale 144

La centrale 144 rassemble le centre de régulation et le Bureau d'organisation et de planification (BOP).

La centrale 144 (centre de régulation cantonal) met en œuvre l’aide médicale urgente pour le canton de Genève. Les personnes, ou les témoins des personnes présentant une atteinte aiguë de leur santé (médicale, chirurgicale, traumatique, psychiatrique, pédiatrique, obstétricale, etc.) peuvent appeler le numéro 144 pour:

  • Une évaluation de leur état
  • Une décision d’orientation vers les structures de premier recours existantes (réseau des urgences, permanences médico-chirurgicales, médecins à domicile, centres de conseils médicaux téléphoniques, etc.)
  • L'envoi des moyens de secours urgents adaptés (hélicoptère, smur cardiomobile, ambulances, moyens logistiques et de catastrophe)
  • Une assistance téléphonique pour les gestes de secours (réanimation assistée, accouchements assistés, aide lors d’étouffements, de traumatisme, de douleurs aiguës, etc.)

La centrale 144 coordonne les moyens de secours, décide de l’orientation des patients vers les hôpitaux receveurs et les en informe. Via des numéros dédiés, elle évalue et gère également l’ensemble des transports sanitaires ambulanciers non urgents du canton. En effet, la mission première des régulateurs est de décider s’il y a urgence ou non. Pour ce faire, ils utilisent depuis 2012 une échelle d’évaluation corrélée à l’échelle suisse de tri (utilisée à l’accueil des patients dans les services d’urgences)

Le bureau d’organisation et de planification est chargé d’organiser et de planifier l’aide médicale urgente du canton de Genève en lien avec le Service du médecin cantonal et la Brigade sanitaire cantonale.

Ses missions sont très diverses, car il s’agit autant de penser le système sur un moyen terme (planification quadriennale) que de l’organiser au quotidien en fonction des aléas politiques (manifestations, événements particuliers, etc.), météorologiques (tempêtes, neige, froid, canicule, etc.), épidémiologiques (pandémies, épidémies, etc.) ou totalement imprévus, tels qu'une «catastrophe».

Heures d'ouvertures

  • Centre de régulation cantonal (centrale 144): 7j/7, 24h/24   
  • Bureau d'organisation et de planification: jours ouvrables 09h-12h; 14h-17h

Capacité d’accueil

  • Douze postes de travail dont sept postes complètement équipés pour la régulation
  • Capacité de gérer 80 000 appels d’urgences/an

Effectifs médicaux et paramédicaux

Une vingtaine d’ambulanciers/infirmiers régulateurs, supervisés 24h/24, 7j/7 par un médecin cadre.

Plateau technique/ consultants

Un puissant logiciel de régulation (ICAD-Intergraph) équipe chaque poste, sur lequel se trouve également le réseau HUG, avec le dossier patient informatisé, POLYCOM (réseau radio fédéral) et OSIRIS (réseau «catastrophe» cantonal). Plusieurs dizaines de serveurs soutiennent ce système d’information.

Depuis le 11 décembre 2012, l’ensemble du plateau technique est commun avec le 112-117 et est supporté conjointement par la DGSI (Direction générale des systèmes d’information du canton), le STIP (Service des technologies de l’information de la police) et la Direction des systèmes d’information des HUG.