Trouver la motivation

« Mon médecin me recommande de changer mes habitudes de vie. Comment me motiver ? »

Arrêter de fumer, adopter un régime particulier, faire de l’exercice, prendre ses médicaments, etc. : il est souvent difficile de suivre, sur le long terme, ces recommandations malgré leur bien-fondé et l’insistance de votre médecin. Pour avoir envie d’agir, il faut être convaincu, se sentir capable d’y arriver et être soutenu. Dans la capacité à changer, la relation avec votre médecin joue un grand rôle.

  • Vérifiez avec votre médecin que vous avez bien compris les enjeux de votre traitement et ses retentissements sur votre quotidien. Il pourra chercher à savoir où vous en êtes et s’intéresser de près à votre histoire : avez-vous des proches pour vous aider ? Que représente pour vous votre maladie ? Quelles sont vos croyances à propos de celle-ci ? Le but est que vous soyez en confiance pour exprimer vos doutes et vos craintes, pour parler de vos succès et de vos échecs.
  • Si vous en ressentez le besoin, discutez avec votre médecin de la possibilité de prendre contact avec un professionnel de la santé (diététicienne, physiothérapeute, ergothérapeute, etc.) afin d’apprendre les nouveaux gestes qui font désormais partie de votre vie. Des groupes d’éducation du patient (asthme, diabète) existent, renseignez-vous (voir Liste des ressources).
  • Fixez avec votre médecin des objectifs réalistes et notez vos progrès. Dites-lui les difficultés que vous rencontrez en lien avec votre traitement et les consignes qui l’accompagnent. • Participez à des groupes d’entraide pour partager vos difficultés avec des personnes souffrant de la même maladie et puiser au sein du groupe motivation et réconfort (voir Liste des ressources).
  • Participez à des groupes d’entraide pour partager vos difficultés avec des personnes souffrant de la même maladie et puiser au sein du groupe motivation et réconfort (voir Liste des ressources).

Plus d'infos
Demandez-vous si ce que vous propose votre médecin respecte vos priorités et votre qualité de vie. Exprimez vos préférences, y compris si vous envisagez de recourir aux médecines complémentaires, pour qu’il en tienne compte.