Désensibilisation

Une indication à la désensibilisation a été posée chez votre enfant.  Son but est de rétablir une tolérance du système immunitaire de votre enfant à la substance à laquelle il est allergique.

Les désensibilisations sont efficaces pour les venins de guêpes ou d'abeilles, les pollens ainsi que pour les acariens et les poils de chat, dans certaines conditions.  Les désensibilisations ne sont pas efficaces pour les allergies alimentaires.

L'efficacité du traitement varie selon le type d'allergie, la sévérité de la maladie, le nombre de tests positifs et l'âge de l'enfant.  Pour assurer une efficacité maximale, les injections se font par voie sous-cutanée (injection dans le gras du bras). 

Comment fait-on ?

Pratiquement, la désensibilisation se fait de manière suivante :

Venins de guêpes et d'abeilles

Le début de la désensibilisation se fait en 6 injections, effectuées sur 3 ½ heures.  L'enfant est alors en surveillance à l'Hôpital pour la durée de l'injection ainsi que les 4 heures suivantes. 

Ce traitement a été appliqué chez de nombreux patients avec une bonne sécurité et une bonne efficacité. 

La dose d'entretien qui sera répétée tous les mois, pendant 3 à 5 ans, est atteinte à la fin de la journée.  Les injections suivantes se font une semaine plus tard, puis après un intervalle de 2 semaines, puis sont répétées tous les mois pendant 3 à 5 ans. 

Désensibilisation en cas de maladies respiratoires (pollens, acariens ou poils de chat)

Le début de la désensibilisation se fait par des injections chaque semaine, pendant 2 à 3 mois, jusqu'à parvenir à la dose d'entretien du traitement qui sera répétée mensuellement généralement pendant 3 ans. 

Effets secondaires

Ils peuvent être observés pour les 2 types de désensibilisation.  Ils consistent généralement en une rougeur et des démangeaisons au lieu d'injection.  Dans de rares cas, l'enfant peut présenter des crises d'éternuements et des démangeaisons des yeux, voire encore plus rarement, une crise d'asthme ou une éruption cutanée. 

Ces réactions surviennent très rapidement. C’est pourquoi tous les patients doivent impérativement rester 30 minutes en surveillance dans la salle d'attente après toutes les injections.

Remarque importante

Ce contenu est un complément à l’information donnée par votre médecin lors d'une consultation.  Interprété de manière isolée, il pourrait conduire à des mesures inadéquates. L’équipe de l’unité d’allergologie pédiatrique est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.