Equipement

Respirateur (1) : appareil permettant la respiration artificielle en cas de troubles respiratoires ou de manque d’oxygène. Il est branché à un tuyau mis en place dans la trachée (6) (intubation). Lorsque le patient est capable de maintenir sa respiration et son oxygénation à un niveau suffisant, le tuyau est retiré (extubation).

Moniteur (2) : appareil surveillant les fonctions vitales du patient (respiration, oxygénation, tension artérielle, rythme cardiaque) Les alarmes signalent au personnel toute modification, même mineure, des paramètres.

Cathéter (3) : petit tuyau en plastique servant à effectuer des prélèvements sanguins. S’il est introduit dans une artère, il mesure aussi la pression artérielle. S’il est placé dans une grosse veine du cou, du bras ou de la jambe et est relié à une perfusion, il apporte un traitement, une hydratation ou une nutrition.

Sonde gastrique (4) : tuyau qui passe par le nez et arrive dans l’estomac. Il permet d’aspirer les sécrétions ou de nourrir le patient (alimentation entérale). La sonde vésicale est un tuyau placé dans la vessie afin de récolte les urines et ainsi mesurer leur volume.

Hémodiafiltration (5) : filtration du sang afin de suppléer la fonction des reins (dialyse).

Pousse-seringues (7) : dispositif utilisé pour l’administration en continu d’un traitement, en respectant des débits très précis.

Les patients ne sont pas tous porteurs de tous les équipements.