MICMAC

Le projet en bref

MICMAC

Projet soutenu par le réseau « Langage et communication » de l’université de Genève, ce projet cherche à développer des outils d’analyse de texte pour les textes médicaux en permettant un codage automatique par SNOMED CT, et en levant certains verrous scientifiques majeurs en analyse linguistique, notamment le traitement de la négation et des dépendances non locales.

MiCMaC permettra non seulement de trouver les concepts appropriés, mais également de les assembler selon le langage SNOMED-CT en phrases, ce qu’on nomme « la post-coordination », ces fonctionnalités n’existent sur aucun autre système équivalent.

La “post-coordination” sémantique formelle est un sujet de recherche très important du team. La “post-coordination” consiste à associer des codes, comme on associe des mots, pour représenter une sémantique qui n’est pas initialement prévue. Par exemple, pour représenter une expression clinique du type “mal de tête sévère”, on peut prendre un code pour le symptôme “mal de tête” (SNOMED CT code 25064002) et un code distinct pour le terme “sévère” (SNOMED CT code 24484000). Ces deux codes sont ensuite combinés comme 24484000 (sévère) + 25064002 (mal de tête), permettant au système d’information de savoir si le patient présente un léger mal de tête, un mal de tête modéré ou un mal de tête sévère. Nous disons alors que les deux codes sont “post-coordonnés” pour créer une expression clinique simple avec une forte valeur ajoutée par rapport à un simple “mal de tête”.

 Statut du projet: en coursen cours

 

Les membres de l'équipe travaillant sur ce projet

Christophe Gaudet-Blavignac, MD
Christophe Gaudet-Blavignac

David-Zacharie Issom
David-Zacharie Issom