Scanner CT

CT-scanEn dépit de l'irradiation, le scanner est le meilleur système d'imagerie pour de nombreuses pathologies abdominales et thoraciques. Il permet de visualiser tous les éléments profonds de l'organisme difficilement accessibles aux radiographies conventionnelles ou aux ultrasons.

L'utilisation d'un produit de contraste iodé injecté dans une veine améliore l'analyse des différentes structures du corps. Grâce à son étonnante résolution spatiale, le scanner est aussi très utile pour explorer les fractures complexes.

Pour les examens abdominaux ou pelviens le patient doit ingérer un produit une heure avant pour "colorer" les structures intestinales. Voici, en quelques mots, le principe du scanner CT:

Le scanner utilise la propriété des rayons X d'être absorbés de façon différente suivant les tissus qu'ils traversent. Cette différence d'absorption peut être mesurée par une cellule photoélectrique ou détecteur. Les informations sont ensuite utilisées pour reconstituer une image du corps selon la densité d'absorption aux rayons X grâce une série de calculs basés sur la Transformée de Fourier.

On parle alors de Tomographie d'où le nom CT qui signifi en anglais Computed Tomography
Le déplacement du patient au milieu de la machine permet la réalisation d'images constituées d'autant de pixels que de calculs de densité. Deux facteurs caractérisent la tomodensitométrie ou scanner :

  • La résolution spatiale est définie par la possibilité de visualiser des détails de petites dimensions. Elle dépend de la finesse du faisceau de rayons X, de la qualité des détecteurs et de l'informatique de traitement des informations. L'unité de définition est le pixel.
  • La résolution de densité d'un scanner est le pouvoir discriminateur de la machine pour différencier deux structures voisines de coefficients différents d'atténuation aux rayons X. Ces coefficients d'absorption sont fonction de la masse atomique des constituants du pixel.