IRM

IRMVous allez bientôt avoir un examen d'Imagerie par Résonance Magnétique (IRM), une technique récente, sans danger pour l'organisme.

Des images de votre corps vont être obtenues et analysées pour permettre à votre médecin traitant de mieux déterminer l'origine de vos troubles.
  

Avant l'examen

  • Vous n'avez pas besoin, sauf exception, d'être à jeun et vous pouvez prendre vos médicaments habituels.
  • Certains fards contenant des métaux, il est recommandé de ne pas se maquiller avant un examen de la tête.
  • En arrivant, on vous demandera de vous déshabiller (le soutien-gorge aussi, car il contient des attaches métalliques) et de revêtir une blouse. Tous les objets métalliques, y compris les lunettes, la montre, les cartes de crédit (risque d'effacement !), seront déposés dans un casier fermant à clé. De même pour les appareils dentaires amovibles et les appareils d'aide à l'audition.

Si vous le souhaitez, une personne de votre entourage peut rester avec vous durant tout l'examen.

Précautions

  • Par principe, on évite d'examiner les femmes enceintes au premier trimestre de la grossesse sans nécessité absolue. En cas de doute, l'examen pourra sans problème être reporté.
  • Les personnes porteuses d'un stimulateur cardiaque (pacemaker), d'un défibrillateur, d'une pompe à insuline ou d'un appareil acoustique doivent éviter de rentrer dans l'enceinte de la résonance magnétique.
  • Nous vous prions de signaler avant l'examen tout corps métallique implanté à la suite d'une opération ou d'un accident, en particulier dans la tête et près des yeux. 

Déroulement de l'examen

Couché(e) sur la table d'examen, la partie de votre corps à examiner sera positionnée au centre d'une antenne de réception. Une immobilité complète vous sera demandée. Quelle que soit la durée de l'examen (en général de 30 à 50 minutes), vous ne serez jamais laissé(e) sans surveillance. Le bruit produit par l'appareil est normal, il est dû à l'inversion rapide du courant dans les bobines. Si ce bruit vous incommode, vous pouvez demander des tampons auriculaires.

Parfois, pour obtenir plus de renseignements, il est nécessaire d'injecter dans une veine un produit de contraste; cette substance (Gadolinium) ne contient pas d'iode et n'a pratiquement pas d'effets secondaires.

Voici, en quelques mots, le principe de l'IRM

Le corps entier du patient est soumis à un champ magnétique, tel que celui du globe terrestre ou d'un aimant, mais beaucoup plus intense. L'eau du corps humain contient des atomes d'hydrogène (protons), qui s'alignent dans ce champ magnétique. Pour obtenir un signal, l'appareil doit modifier localement l'orientation de ces protons au moyen d'impulsions d'ondes radio. Les protons aimantés ont vite tendance à reprendre leur orientation initiale, tout en émettant à leur tour des ondes radio de fréquence différente. Ces ondes sont captées par une antenne, analysées et reconstruites sous forme d'images en coupes, et ceci dans n'importe quel plan de l'espace (contrairement aux coupes uniquement transverses du scanner). La résonance magnétique n'utilise aucune radiation ionisante (rayons X), et personne n'a pu démontrer à ce jour le moindre effet nocif sur l'organisme dans des conditions d'examen habituelles. Le champ magnétique interagit cependant avec les objets métalliques, ce qui peut dégrader les images. Tout ce qui contient du fer est fortement attiré par l'aimant, d'où les précautions mentionnées plus haut.