Schizophrénie

Thématique générale : Recherche psychosociale et neuropsychologies des troubles mentaux sévères.
Chef du groupe "Schizophrénie": Ph. Huguelet
Membres du groupes : Mme Maria Boucherie, Mme Sylvia Mohr.

Etude de la schizophrénie, et plus généralement des troubles mentaux graves, dans leurs aspects psychosociaux.

Le groupe "schizophrénie" explore des domaines à ce jour insuffisamment connus, afin d’enrichir la pratique clinique de ces connaissances. Les rapports entre spiritualité, religion et coping sont au cœur de notre activité actuelle, en collaboration avec la Faculté de Psychologie de Genève (Prof. Ch. Gillièron) et les Facultés de Théologie de Genève et de Lausanne (Prof. P.-Y Brandt). Ce travail se poursuit actuellement avec le soutien du Fond National, à Genève (suivi de cohorte, étude de l’effet d’une intervention), et à l’étranger (au Québec avec la Dre Borras, et aux Etats-Unis dans le cadre d’une collaboration avec le Duke University Medical Center (Prof. H.G. Koenig)). L’équipe américaine reproduit cette recherche avec des patients souffrant de psychose chronique et, par le biais d’une collaboration, effectue une étude similaire en Tanzanie (Tanzania Schizophrenia Project: Spirituality and Coping Among Psychiatric Outpatients at Kilimanjaro Christian Medical Center).

Dès novembre 2007, une collaboration a été mise en place avec le département de sciences psychiatriques et de psychologie médicale à Rome (Professeur Massimo Biondi, Université « La Sapienza »). L’équipe romaine étant supervisée dans son projet de réplique de la méthode mise en place aux HUG dans l’étude de patients souffrant de troubles bipolaires.
D’autres travaux de recherche d’orientation psychosociale sont menés par rapport à la compliance au traitement, à la gestion des finances par les patients et à l’évaluation d’interventions groupales de réadaptation psychiatrique.