Les investigations pour les tumeurs cérébrales

Les tumeurs cérébrales se manifestent souvent par des symptômes variant en fonction de l’emplacement de la tumeur, de son volume et de la vitesse de développement. Ces symptômes peuvent être généraux (maux de tête, vomissements, crise d’épilepsie) ou spécifiques (déficit moteur, troubles de la vision, de la parole, etc…).

La prise en charge des patients avec une suspicion de tumeur cérébrale débute par des examens qui permettent de préciser le diagnostic.

L’examen clinique et neurologique

Si les signes et les symptômes suggèrent la présence d’une tumeur cérébrale, le médecin pratiquera tout d’abord un examen physique complet pour exclure ou diagnostiquer toute autre maladie. Il effectuera après un examen neurologique pour tester les fonctions cérébrales.  

Les examens d’imagerie

Ces examens permettent d’obtenir des images précises du cerveau et de détecter la présence d’une tumeur, de la localiser de façon précise, de mesurer sa taille et d’évaluer les conséquences sur le cerveau. Le choix des examens dépend de la situation clinique et peut comporter:

CT scanner cérébral, de la base du crane ou de la colonne
IRM cérébrale et colonne 
FET PET cérébral

Le scanner est généralement réalisé en première intention pour rechercher la cause des symptômes et localiser une masse éventuelle. Il est habituellement suivi par une IRM qui fournit des images plus détaillées du cerveau et de la moelle épinière. Quant au FET PET, il est utilisé plus rarement principalement pour caractériser les lésions objectivée dans les autres examens d’imagerie.  

Ces examens sont réalisés par une équipe spécialement dédiée à l’imagerie cérébrale et opérationnelle 24h/24h . Au sein des HUG, cette équipe dispose d’un plateau technique de pointe mettant à disposition 7 IRM, dont 2 de dernière génération (3 Tesla) permettant une détection extrêmement fine des structures et une étude fonctionnelle et métabolique du cerveau de précision.

Pour plus d'informations consulter l'activité de l'Unité de neuroradiologie diagnostique >>

L’examen anapathologique

Pour préciser le diagnostic, un prélèvement d’un échantillon de la tumeur et son analyse anatomopathologique sont nécessaires. Cet examen détermine toutes les caractéristiques de la tumeur : sa nature, sa composition et son degré d’agressivité. Le service de pathologie des HUG dispose est un centre certifié pour l’analyse moléculaire des cancers.

Pour plus d'informations consulter l'activité de l'Unité de Neuropathologie >>

Le prélèvement est réalisé lors de l’intervention chirurgicale destinée soit à effectuer une biopsie ou à enlever la tumeur. Dans le cas d’une biopsie, le neurochirurgien cible la tumeur à l’aide des techniques de repérage stéréotaxiques et effectue le prélèvement (biopsie stéreotaxique).

Pour en savoir plus sur la neurochirurgie stéréotaxique consulter >>