Activités médicales

L’orthopédie pédiatrique est la discipline recouvrant le traitement des affections de l’appareil locomoteur (membres et rachis) des enfants et des adolescents. Elle concerne les enfants atteints de malformations congénitales, de maladies des os, des articulations et des muscles.

La traumatologie pédiatrique prend en charge les fractures et les entorses.

Ces disciplines comprennent les investigations diagnostiques, le traitement chirurgical, le suivi péri- et postopératoire depuis la naissance jusqu’à la fin de la croissance. Elles assurent également le suivi médical des affections qui ne nécessitent pas d’intervention chirurgicale.

L’orthopédie pédiatrique a plusieurs volets :

  • Traumatologie des membres et du rachis
  • Orthopédie pédiatrique générale : malformations, luxation congénitale de la hanche, pieds bots, douleurs, infections, tumeurs, maladies osseuses acquises
  • Affections du rachis : scolioses (y compris traitement chirurgical mini-invasif), cyphoses, spondylolisthésis
  • Reconstruction des membres : correction des inégalités de longueurs et des déformations
  • Neuro orthopédie : infirmité motrice cérébrale, maladies neuro musculaires
  • Pathologie sportive

Certaines affections sont traitées en collaboration avec les services de chirurgie pédiatrique, de chirurgie orthopédique et traumatologie de l'appareil locomoteur et de chirurgie plastique, reconstructive et esthétique des HUG, ainsi que l’unité d’orthopédie pédiatrique du CHUV.

Le service est également engagé dans des activités humanitaires. Grâce à des accords entres les Hôpitaux universitaires de Genève et plusieurs associations humanitaires, le service accueille des enfants nécessitant des interventions spécialisées qui ne peuvent pas être accomplies dans leur pays. Des médecins venant de pays émergeants sont aussi régulièrement accueillis, avec des fonctions différentes dans un but d’enseignement et de perfectionnement.

Grâce à Internet des consultations à distance sur dossier sont régulièrement réalisées, permettant une meilleure prise en charge pour des patients présentant des problèmes compliqués.

Dans les pays émergeants, le service participe à la formation des équipes locales de façon à leur permettre de répondre à la demande de la population locale.