Le vertige paroxystique positionnel bénin

Le vertige paroxystique positionnel bénin Prise en charge du vertige
Le traitement

 

 

 

 

Qu’est ce qu’un vertige ?

Il s’agit d’une sensation souvent très difficile à décrire faite de tournoiement, de flottement, de déséquilibre, de tête lourde ou légère, avec le sentiment d’une perte de contrôle physique et psychique… et « d’être à côté de ses baskets ».

Plusieurs systèmes concourent au maintien de l’équilibre : la vision, la proprioception (la sensibilité profonde du corps) et l’appareil vestibulaire de l’oreille interne. Le rôle de ce dernier est de détecter les mouvements et la position du corps dans l’espace. Il est constitué des organes suivants :

  • Les organes qui captent les mouvements linéaires de la tête : il s’agit de deux structures faites de cils surmontés de lourds cristaux qui les rendent sensibles aux forces de gravité, comme des poids qu’on porte à bout de bras (figure 1) ;
  • Les organes qui captent les mouvements de rotation de la tête : ce sont trois canaux remplis de liquide dont les mouvements font plier des structures légères, comme des roseaux sous le vent (figure 2).

Le vertige paroxystique positionnel bénin (VPPB), aussi appelé « cupulolithiase » ou
« canalolithiase », résulte de la chute de cristaux sur l’une des structures qui captent les mouvements de rotation de la tête. La mécanique est alors perturbée et le message envoyé au cerveau est erroné (figure 3). 

Le VPPB est la cause la plus fréquente des vertiges. Il touche deux fois plus les femmes que les hommes, surtout après 55 ans.

Le vertige paroxystique positionnel bénin

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes consistent en des épisodes de vertige :

  • souvent décrits comme une sensation de rotation
  • accompagnés de nausées, parfois de vomissements 
  • de courte durée (5 à 50 secondes)
  • déclenchés par des mouvements de la tête, souvent très spécifiques, avec un petit délai de 1 à 2 secondes après le mouvement
  • s’atténuant lors de la répétition immédiate du mouvement qui provoque le vertige.

Sans traitement, les troubles disparaissent en quelques jours ou semaines. Dans de rares cas, ils persistent pendant des années. Ils peuvent réapparaître des semaines, des mois, des années ou des décennies plus tard.

Quelles sont les causes ?

A l’exception des cas survenant après un choc relativement léger sur la tête (par ex. une banale chute à ski), la cause du vertige est le plus souvent inconnue.

On a longtemps suspecté une cause virale lorsque le vertige se manifestait au cours d’un état grippal. Toutefois, cette hypothèse ne repose sur aucune preuve formelle, et il en existe d’autres comme celle d’un trouble du métabolisme du calcium.

« Ce matin en me levant, j’ai l’impression de flotter. Tout ce qui m’entoure bouge, les objets tournent autour de moi. J’ai dû mal à tenir debout et je me tiens au mobilier pour ne pas tomber. J’ai des nausées… Que se passe-t-il ? » 
Nadine, 45 ans

 

Télécharger la brochure
"Le vertige paroxystique positionnel bénin"