Prise en charge du vertige

Comment poser le diagnostic ?

Il est basé sur l’histoire du patient et sur une manoeuvre (dite de Hallpike) qui déclenche les troubles :

  • Vous êtes assis sur le bord d’un divan, les jambes pendantes et la tête tournée du côté présumé sain
  • Le médecin place sur vos yeux des lunettes qui brouillent votre vision
  • Il vous bascule du côté présumé malade
  • Après 2-3 secondes, il peut observer un mouvement des yeux (un nystagmus) spécifique de l’affection. Les caractéristiques fines du nystagmus (horizontalou rotatoire) indiquent au médecin dans quel canal les cristaux se sont déposés.

Il n’y a pas d’autres investigations à prévoir.

prise en charge du vertige- étape 1 

prise en charge du vertige- étape 2

La manoeuvre diagnostique pratiquée ci-dessus montre une atteinte de l’oreille gauche.

Une hospitalisation est-elle nécessaire ?

Généralement non. Toutefois le début des troubles est parfois si étrange qu’une courte hospitalisation de « sécurité » est nécessaire jusqu’à ce qu’un diagnostic soit posé avec certitude.