Recherche en immunothérapie

Depuis plus de 20 ans, l'équipe du Professeur Pierre-Yves Dietrich travaille à comprendre comment le système immunitaire peut agir contre les tumeurs se développant dans le cerveau (gliomes). Cette équipe de visibilité internationale apporte une contribution essentielle au développement de nouvelles thérapies basées sur un rationnel scientifique en constant progrès.

Les gliomes sont des tumeurs dévastatrices car elles se développent dans les zones du cerveau qui contrôlent nos émotions et nos sens, ou encore nos capacités à marcher, parler, écrire, sentir, aimer, ou penser. Les traitements actuels ne parviennent pas suffisamment à enrayer l'évolution de ces cancers. Une approche prometteuse consiste à exploiter les capacités naturelles protectrices de notre système immunitaire, il s'agit de l'immunothérapie. Le but est de déclencher ou renforcer une réponse immunitaire qui va reconnaître les cellules cancéreuses et les détruire sans pour autant affecter les cellules saines du cerveau ou du reste du corps. Il est donc essentiel d'identifier les cibles (ou peptides) présentes à la surface des tumeurs, mais absentes ou exprimées très faiblement sur les cellules saines. 

Grâce à une collaboration avec spin-off de l'Université de Tübingen en Allemagne, les chercheurs du groupe de recherche sur l'immunothérapie du service d'oncologie et de l'UNIGE, ont réussi à identifier une dizaine de cibles (peptides) différentes reconnues par les lymphocites T à la surface des gliome. Ils ont également démontré leur expression préférentielle ou exclusive par les cellules tumorales, permettant de diriger la réponse immunitaire sélectivement sur la tumeur. L'identification de ces peptides de gliomes a été une étape clé permettant le développement actuel de plusieurs types d'immunothérapie : les vaccination, où ces peptides sont injectés au patient pour déclencher ou renfoncer l'effet protecteur des lymphocites T, et les thérapies cellulaires, où les lymphocites tueurs sont préparés au laboratoire avant d'être transfusés au patient. 

Une première et une deuxième génération de vaccins sont testées dans le cadre d'études cliniques. Pour plus d'informations sur les études cliniques consulter la page de l'Unité de recherche clinique de la Fondation Dr Henri Dubois-Ferrière Dinu Lipatti >> 

 

Consulter la présentation du groupe de recherche >>

 

Consulter l'Educational Book Immunotherapy for glioma: from illusion to realistic prospects ? >>