Ice Bucket Challenge aux HUG

Connaissez-vous l'Ice Bucket Challenge ? Tout le monde en parle ces jours-ci, notamment sur les réseaux sociaux suite à la participation de Mark Zuckerberg et d'autres célébrités. Si le président Barack Obama a choisi de payer les 100 dollars de forfait, une médecin des HUG a relevé, vendredi 29 août, le défi !

Il s'agit d'Anne-Chantal Héritier Barras, cheffe de clinique en neurologie, qui a choisi la rotonde pour se faire renverser un seau d'eau glacée sur la tête. Le but ? Sensibiliser le public à la lutte contre la maladie de Charcot ou sclérose latérale amyotrophique (SLA).

Comme le veut ce challenge, Anne-Chantal Héritier Barras a invité d'autres collaborateurs des HUG à reproduire ce geste, dont Bertrand Levrat, directeur général, Pierre Dayer, directeur médical, et Arnaud Perrier, chef du département de médecine interne, de réhabilitation et de gériatrie. Affaire à suivre ...

Arnaud Perrier a été le premier à relever le défi lancé par Anne-Chantal Hériter Barras et a affronté, ce lundi 1er septembre, l'épreuve du seau d'eau glacée en invitant à son tour trois nouvelles personnes à se livrer à l'exercice de sensibilisation à la lutte contre la maladie de Charcot. A suivre..

Jamais deux sans trois ! Ce mardi 2 septembre, au tour de Bertrand Levrat de relever le défi en remerciant tous les collaborateurs du service de neurologie impliqués dans la prise en charge des patients et d'inviter son équipe de direction à se mouiller elle aussi. Avis à François Taillard, directeur général adjoint, André Laubscher, directeur des soins, et Sylvia de Meyer, directrice de la communication et du marketing !

Defié par le Professeur  A. Perrier, le Professeur Christian Luscher relève à son tour le défi du Ice Bucket Challenge. Il attire l'attention sur la nécessité de soutenir la recherche fondamentale pour mieux comprendre et combattre la SLA. Comme le veut la tradition du challenge, il défie à son tour trois personnes: la Dresse Marjolaine Philit, responsable de l'expérimentation animale au CMU. le Professeur Patrick Aebischer, président de l'EPFL, le Professeur Jean-Dominique Vassalli, recteur de l'université de Genève