Le cathéter veineux central

Définition

Un cathéter est un tube creux de plastique souple que le médecin place dans une veine du cou (veine jugulaire), de l’épaule (veine sous-clavière) ou de la cuisse (veine fémorale). Placé provisoirement ou de façon permanente, il constitue un accès pour réaliser une dialyse.

cathéter veineux central

Cathéter provisoire

Il peut être utilisé immédiatement après sa pause. Réservé à la pratique de l’hémodialyse, ce cathéter sert de manière temporaire, en cas d’urgence ou dans l’attente de la création d’une fistule.

Il peut rester en place de 10 jours à 3 semaines. Sa pose est réalisée sous anesthésie locale par des médecins néphrologues expérimentés. La durée de l’intervention varie de 30 à 45 minutes. Un pansement est ensuite mis en place et doit le rester en permanence.

A la fin de la procédure, un contrôle radiologique peut être effectué pour vérifier la position du cathéter dans la veine.

Cathéter tunnelisé

Ce cathéter constitue un accès permanent pour vous dialyser quand toutes les possibilités de la fistule sont épuisées. La mise en place d’un cathéter permanent se fait au bloc opératoire sous anesthésie locale par des médecins néphrologues expérimentés. Lors de son implantation, un trajet sous la peau est réalisé afin de diminuer au maximum les risques infectieux.

La durée de l’intervention est d’environ une heure. Un pansement est ensuite posé et ne doit pas être enlevé. Un contrôle radiologique sera effectué après la pose pour vérifier son positionnement.

Surveillance et conseils de soins

Ils sont valables pour les deux types de cathéter :

  • la réfection de votre pansement se fait à chaque dialyse
  • ne pas mouiller le pansement du cathéter (soins d’hygiène adaptés)
  • le pansement doit être toujours présent et fermé 
  • éviter de tirer sur le cathéter
  • si douleurs, température, démangeaisons et / ou écoulements au niveau du cathéter, prévenir immédiatement votre centre d’hémodialyse.