L’allaitement de l’enfant prématuré

Il est normal pour les nouveau-nés de perdre du poids après la naissance. En règle générale, cela ne pose pas de problèmes quand ils sont sains et à terme.

En revanche, pour les nouveau-nés prématurés ou malades, des apports alimentaires sont indispensables rapidement et en quantité suffisante. Dans ces cas, les besoins alimentaires de l’enfant sont assurés par perfusion dans une veine ou par du lait. Selon l’état de l’enfant, le lait est donné par une petite sonde introduite dans l’estomac ou par un biberon ou encore au sein.

Aujourd’hui, les laits adaptés à tous les nouveau-nés sont d’excellente qualité. Cependant, le lait maternel reste l’aliment idéal.

L’allaitement maternel est presque toujours possible même si la mise au sein est différée. En attendant, il est important d’utiliser un tire-lait pour démarrer et entretenir la sécrétion de lait. Le lait maternel peut être conservé.

Pour toutes vos questions, contactez les consultantes en lactation de l’unité :

Catherine Vassant-Allemoz et Stéphanie Pécome au +41 (0)22 372 27 91 ou +41 (0)79 553 27 11