Le réseau santé-social à l'épreuve de la crise suicidaire chez l'adolescent

3 Février 2015

Le réseau santé-social à l'épreuve de la crise suicidaire chez l'adolescent

Mardi 3 février 2015, de 13h30 à 17h30 à l'auditoire Marcel Jenny, 4 rue Gabrielle-Perret-Gentil, 1205 Genève

Par maux et par mots, que nous enseigne la parole des jeunes ?
Rencontre en partenariat avec aiRe d'ados et Children Action

Pour ce nouveau volet du « Réseau santé-social à l’épreuve de la crise suicidaire chez l’adolescent » nous vous convions à un
troisième temps, celui de la rencontre avec les adolescents, à travers cet intitulé : Par maux et par mots, que nous enseigne
la parole des jeunes ? Le premier volet, en septembre 2012, nous a ouvert à de nombreuses rencontres, à d’autres regards
et aux enjeux de la différence dans le travail en réseau. Le second, un an après, nous a mis au travail sur la question des
premiers témoins de l’adolescent en détresse suicidaire et sur l’importance de la rencontre comme vecteur d’accroche et de
continuité. En avril 2014, après plusieurs mois de travail avec un collectif santé-social, aiRe d’ados a vu le jour : instance
transverse au service du réseau et des liens, de la formation et de la prévention.

Ce collectif, aiRe d’ados, entend faire hommage au réseau avec un grand « R », il souligne aussi que le travail à plusieurs
et l’émergence de projets requièrent des aires intermédiaires de rencontres, de transformation et de créativité. Aires transitionnelles, d’éloge de l’altérité et d’intégration. L’aire transitionnelle de Winnicott est là comme terreau à la créativité. Accepter l’informe pour dessiner une forme nouvelle, originale, singulière, adaptée à chaque adolescent, pouvant s’ajuster à chaque réseau comme objet créé à plusieurs. Une aire, « ni tout à fait à soi ni tout à fait à l’autre », afin que l’effet du « ni tout à fait même, ni tout à fait autre » puisse être pensé grâce au tiers. Telle est notre intention.

Ce troisième volet prend pour point de départ la parole des adolescents. Comme les précédentes journées, cette troisième édition a l’ambition de réunir social et santé autour d’une conférence, puis de permettre dans un second temps, d’échanger diverses expériences et de proposer un moment de travail avec le public.

Télécharger le flyer

Inscriptions jusqu'au 23 janvier