Programme diabète

Le diabète, qu’est-ce que c’est ?

Le diabète de type 1 est caractérisé par une production insuffisante d’insuline. Il exige l'administration quotidienne de cette dernière. La cause de diabète de type 1 est multifactorielle; elle est encore relativement méconnue, et en l'état des connaissances actuelles, la maladie n'est pas évitable.

Le diabète de type 2 résulte d’une mauvaise utilisation de l’insuline par l’organisme. C’est une maladie chronique, silencieuse, qui survient lorsque le pancréas ne produit pas assez d'insuline ou lorsque l'organisme n'est pas capable d'utiliser efficacement l'insuline qu'il produit. On parle souvent de résistance à l’insuline par excès de graisse. Le diabète de type 2 est associé à l’obésité dans plus de 90% des cas. Ce type de diabète occasionne relativement peu de symptôme et est souvent découvert par hasard, même après quelques années d’évolution silencieuse.

 

Quelles peuvent être les conséquences ?

Lorsque le diabète est bien contrôlé la plupart du temps, le risque de développer des complications à long terme est relativement peu important. En revanche, si le diabète n’est pas traité de manière adéquate dès que possible, des complications souvent invalidantes peuvent survenir au niveau des yeux (principale cause de la cécité), des reins (principale cause de la dialyse) et des nerfs (principale cause d’amputation, cause fréquente d’impuissance sexuelle).

Le diabète est également un facteur de risque important pour des maladies cardio-vasculaires: 50% des diabétiques meurent d’une maladie cardio-vasculaire (principalement cardiopathie et accident vasculaire cérébral).

Le risque général de décès chez les diabétiques est au minimum deux fois plus important que chez les personnes qui n'en sont pas atteintes.

Un diabète décompensé peut être à l’origine d’une fatigue accrue, d’une soif excessive, d’une polyurie et d’une perte de poids (essentiellement des muscles).

 

Quelles sont les causes principales de diabète ?

Le diabète de type 2 représente 90% de diabètes.

Il résulte en grande partie d’une surcharge pondérale ou d’une obésité. Une alimentation irrégulière et déséquilibrée ainsi qu’un manque d’activité physique (la sédentarité) contribuent grandement au développement de cette maladie.

 

Que peut-on faire pour lutter contre le diabète ?

La restauration d’une alimentation équilibrée et d’une activité physique régulière au quotidien avec une perte de poids sont les mesures les plus naturelles pour éviter l’apparition ou la progression du diabète.

 

Quelles sont les prestations proposées par le service ?

Le service d’enseignement thérapeutique met à disposition une variété de prestations pour les patients diabétiques de type 1 et 2: