Auto-traitement par internet

Un nombre toujours plus important de personnes qui viennent consulter pour un problème de poids présenteraient un trouble du comportement alimentaire. Ces troubles, qu’il s’agisse de grignotages, de crises de boulimie ou de compulsions, sont à l’origine de bon nombre d’échecs dans la prise en charge du surpoids ou de l’obésité.

Pour faire face à cette problématique, le service de l'enseignement thérapeutique pour maladies chroniques a développé un programme expérimental d’auto-traitement en ligne (« STEP on-line »), inspiré des techniques utilisées en thérapie cognitivo-comportementale.

A qui s'adresse ce programme

Ce programme s'adresse aux personnes qui souffrent d'un trouble du comportement alimentaire et d'un surpoids ou d'une obésité. Les patients qui cherchent un traitement pour leur problème de poids n’ont pas forcément le temps ni l’argent, ni même l’envie d’aller consulter un psychothérapeute. Le besoin d’une psychothérapie complète n’est du reste pas toujours nécessaire. Cependant, certaines techniques de thérapie cognitivo-comportementale peuvent être utiles pour modifier des comportements ou des croyances inadaptées qui mettent en échec le traitement. La thérapie cognitivo-comportementale va se concentrer sur l’ici et le maintenant et s’intéresser aux mécanismes d’entretien d’une problématique.

 

Quels sont ses avantages

Les avantages pour le patient d’un programme d’auto-traitement tel que le "STEP on-line" sont multiples. Non seulement, le programme est disponible 24h/24 et 7j/7, mais encore il n’est pas nécessaire pour le patient de se déplacer. L’implication du patient dans l’auto-traitement est importante puisque le traitement est intégré dans son environnement même. L’accès à l’auto-traitement se fait généralement sans liste d’attente, contrairement au traitement traditionnel, et pour un coût relativement modéré.
 
Une des caractéristiques de ce programme d’auto-traitement réside dans le fait que le patient n’est pas seul dans sa démarche comme dans d’autres formes d’auto-traitement. En effet, un coach suit régulièrement son évolution tout au long des étapes du programme et le soutient dans sa démarche, afin de maintenir sa motivation. Pour cela, un contact e-mail hebdomadaire est instauré entre le coach et le patient. Le programme d’auto-traitement peut naturellement, au besoin, être complété ou suivi par une psychothérapie.

 

Quel est l'état de la recherche

Ce type de traitement est encore peu développé en Suisse romande. Un programme similaire a été évalué pour le traitement de la boulimie aux HUG en 2003. Il a montré que ce type d’auto-traitement était efficace pour la prise en charge de ce trouble du comportement alimentaire.
 
Le service propose actuellement ce programme d’auto-traitement gratuitement à des patients souffrant de troubles du comportement alimentaire et de surpoids ou d’obésité, recrutés pour ce programme de recherche, afin d'évaluer l'efficacité de ce type de prise en charge innovante.

Pour tout renseignement complémentaire, consultez le site de Step Online