Unité de dermatopathologie

Le laboratoire de dermatopathologie est lié fonctionnellement à l’unité de dermatopathologie du Service de pathologie clinique et au Service de dermatologie et vénéréologie.

Responsable médical :
Pr Gürkan Kaya
Médecin adjoint agrégé responsable d’unité

Cheffe de clinique : Dre Shirien Shanouda
Médecin interne : En rotation
Responsables de laboratoire et de qualité : Mme A. De Agostini/ M. V. Braunersreuther
 

Objectifs de qualité

Une politique qualité systématique et complète est appliquée à toutes les phases de travail et à tous les niveaux du laboratoire. L'assurance qualité est autant un engagement de la direction qu'une tâche permanente de tous les collaborateurs.
Le laboratoire de Dermatologie établit un système qualité pour assurer la fiabilité et l'exactitude des analyses qui y sont exécutées. Le système qualité couvre les exigences de la norme ISO 15189 et celles du Service d'Accréditation Suisse (SAS)  Le laboratoire de Dermatopathologie est un laboratoire hospitalier d'analyses médicales dont la portée d'Accréditation est de « type C ».
Le catalogue des analyses décrit notamment le type de méthode, les numéros des modes opératoires, le numéro de la fiche du répertoire des prestations d'analyses, les CQI et CQE et la date d'accréditation. Les analyses ne faisant pas partie du domaine accrédité sont clairement identifiées. Les activités de recherche ne font pas partie du domaine accrédité.

Secteurs d’activité du laboratoire

Histologie / immunohistochimies


Image microscopique d’une coupe de peau colorée par la technique de l’hématoxyline éosine. Il s’agit d’un naevus dysplasique, positif en immunohistochimie pour le Melan-A (coloration brune)

L’activité du laboratoire comprend l’analyse histologique des biopsies et des pièces opératoires cutanées qui proviennent principalement de Service de dermatologie et vénéréologie mais également de différents services des HUG ainsi que des médecins installés en pratique privée. Le diagnostic se fait sur prélèvement fixé avec des techniques histologiques standards et des immunohistochimies.
Les analyses extemporanées sont également effectuées sur des prélèvements congelés, notamment pour le diagnostic précoce du syndrome de Lyell.

Chirurgie micrographique de Mohs


Série ordonnée de lames histologiques couvrant l’ensemble d’une pièce chirurgicale

La chirurgie micrographique selon MOHS est une technique destinée à traiter des formes graves de carcinomes cutanés. Il s'agit d’une analyse histopathologique étagée des tumeurs épithéliales cutanées, avec contrôle anatomo-pathologique extemporané des limites d’excision avant fermeture de la plaie chirurgicale En associant une analyse microscopique et topographique de la totalité de la pièce d’excision on obtient une réduction des marges d’exérèse tout en assurant une excision de la lésion.