Constructions hospitalières

2 grands projets sont en cours :

Plan directeur des constructions hospitalières 

La révision de la planification des constructions hospitalières poursuit les principes et objectifs suivants :

  • améliorer le confort des patients, prioritairement dans les secteurs de soins où la durée de séjour est de types « moyen et long séjour », soit 20 jours et plus;
  • s’adapter à l’évolution des pratiques médicales et aux impératifs de santé publique caractérisés par :
    • la diminution du besoin en lits aigus et de court séjour 
    • l’augmentation des prises en soins pour la médecine de rééducation et de réhabilitation
    • le transfert des activités hospitalières vers l’ambulatoire et les soins à domicile; 
  • tenir compte du parcours intra-hospitalier des patients recevant des soins prodigués dans différents services (flux de patients);
  • optimaliser l’utilisation des équipements et infrastructures médico-techniques;
  • rationaliser l’affectation des surfaces exploitées et répartir adéquatement les activités sur les trois sites principaux (Cluse-Roseraie, Belle-Idée et Loëx);
  • réorganiser et développer le secteur ambulatoire et désengorger les urgences;
  • achever les programmes de constructions prioritaires en cours, tels que le nouveau bâtiment des lits et la Maternité;
  • coordonner les demandes auprès de l’Etat de Genève pour aboutir, d’ici à 2025, à : - la construction d’un bâtiment de psychiatrie adulte - la rénovation du bâtiment des lits existant  - l’agrandissement et la rénovation des urgences - la réorganisation des activités ambulatoires – le regroupement de l’ensemble des activités de la pédopsychiatrie dans une maison de l’enfant et de l’adolescent ;
  • améliorer la sécurité incendie des bâtiments hospitaliers conformément aux prescriptions légales et réglementaires;
  • localiser les activités de recherche et de logistique administrative hors des bâtiments affectés aux soins, afin de redonner la priorité au confort du patient;
  • tenir compte des implantations d’activités développées par la division privée et favoriser les synergies privé-public (ex. urgences).