Comprendre l’information

« Je ne comprends pas toujours les explications de mon médecin. Faut-il lui en parler ? »

Le médecin a le souci et le devoir de vous informer de manière claire et compréhensible. Le but est de vous permettre, en toute connaissance de cause, de suivre ou de ne pas suivre un traitement ou une recommandation médicale. L’information qu’il vous transmet doit être actualisée. Elle doit aussi respecter vos besoins, qui peuvent varier d’une consultation à l’autre.

  • Le médecin devrait se renseigner sur ce que vous savez déjà pour compléter votre information et prévoir du temps en conséquence. De votre côté, n’hésitez pas à exprimer vos besoins. Il y a des jours où vous n’aurez pas envie d’en savoir plus, dites-le lui aussi !
  • Résumez à votre médecin ce que vous avez compris et ce qui reste confus pour vous. N’hésitez pas à demander de nouvelles explications plus simples et, si nécessaire, un schéma. Ensuite, vous pouvez reformuler ses propos et lui demander si c’est bien ce qu’il a dit.
  • Prenez contact avec une structure de soutien (voir la Liste des ressources). Les associations ne remplacent pas le médecin. En revanche, elles sont un précieux relais d’information et une source de soutien psychologique importante. Grâce à leur expérience et aux contacts avec d’autres patients, les personnes qui travaillent dans ces structures connaissent autant les aspects généraux de la maladie que les réactions habituelles et le vécu des malades.
  • Renseignez-vous aussi via l’Internet (voir les fiches pratiques), en demandant à votre médecin de vous conseiller les sites les plus intéressants. Discutez avec lui du résultat de vos recherches afin qu’il adapte l’information trouvée à votre situation personnelle et qu’il la complète éventuellement.

Plus d'infos
Si le français vous pose un problème, dites-le à votre médecin. Il prévoira plus de temps et, le cas échéant, vous proposera de recourir à un interprète (voir les fiches pratiques).