Thérapie des brûlures

Les brûlures sont fréquentes : elles affectent 70 000 personnes par an en Suisse.

Une brûlure est une agression thermique du revêtement cutané. Dans la plupart des cas, il s’agit de brûlures superficielles qui cicatrisent sans séquelle avec de simples soins dispensés localement.

Toutefois, une brûlure est une lésion évolutive qui peut s’aggraver et s’approfondir dans les premières 48 heures. Lorsque c’est le cas, un traitement chirurgical est nécessaire. Il comprend l’excision des tissus brûlés et la couverture par greffe de peau, substitut dermique ou lambeau. L’opération génère des cicatrices souvent disgracieuses et/ou invalidantes.

Un des grands défis de la prise en charge des brûlures est alors de limiter cette aggravation secondaire qui influencera la suite du traitement et les séquelles. Mis à part le refroidissement immédiat de la brûlure, il n’existe actuellement aucun traitement.

L’équipe du projet s’emploie à mieux comprendre les mécanismes physiopathologiques qui expliquent cette aggravation secondaire afin de développer des traitements innovants capables de prévenir efficacement ce phénomène, et ainsi permettre une meilleure cicatrisation des brûlures.

Publications phare du projet

A. Mahajan, X. Tenorio, M.S. Pepper, D Baetens, K.U. Schlaudraff, D. Montandon, B. Pittet. Progressive tissue injury in burns is reduced by rNAPc2. Burns, 32:957-963, 2006

M. Tobalem, Y. Harder, E. Tschanz, V. Speidel, B. Pittet-Cuenod, R. Wettstein. First-aid with warm water delays burn progression and increases skin survival. J Plast Reconstr Aesthet Surg 2012.

Pour plus de détails sur le projet, consultez la base de données-recherche sur le projet Cicatrisation, microcirculation et ischémie, chirurgie des lambeaux.