Potentiel des cellules souches mésenchymateuses

La technique de « lipofilling » ou le transfert de la graisse autologue est considérée actuellement comme la meilleure méthode pour corriger des défauts tissulaires. Son principe est de transférer de la graisse du patient, prélevée au niveau d’un site donneur par lipoaspiration, vers la région manquant de volume.

Le tissu graisseux transféré contient non seulement des cellules graisseuses, mais aussi des cellules souches. Le taux de survie de la graisse transférée et donc l’efficacité du traitement va dépendre de la survie des éléments cellulaires.

L’équipe du projet mène actuellement des expériences pour étudier la possibilité d’améliorer le taux de survie de la graisse injectée par l’ajout du concentré plaquettaire (platelet rich plasma ou PRP) obtenu dans le sang du patient.

Pour plus de détails sur le projet, consultez la base de données-recherche sur le projet Cicatrisation, microcirculation et ischémie, chirurgie des lambeaux.