La radiothérapie

La radiothérapie consiste à délivrer des rayons de haute énergie dans le but de détruire les cellules cancéreuses en bloquant leur capacité à se multiplier et donc d’éradiquer si possible toute la tumeur. Les rayons produits par une machine, l’accélérateur linéaire, sont dirigés sur la tumeur et parfois sur certains ganglions reliés à l’organe atteint. Afin de limiter les effets secondaires et pour une meilleure adaptation de l’irradiation de la tumeur, des techniques d’irradiations dites conformationnelles, c'est-à-dire ciblées en 3 dimensions, sont couramment employées afin de permettre aux faisceaux de rayons d’être plus précis.  

La radiothérapie se déroule en ambulatoire sur une durée pouvant varier entre 4 et 8 semaines à raison de 3 à 5 courtes séances par semaine.

 L’emploi de modernes techniques d’irradiation au sein du service de radio-oncologie des HUG, notamment la radiothérapie hautement conformationnelle par modulation d’intensité (IMRT) ou par arcthérapie volumétrique (VMAT) associées à la maîtrise des techniques de repositionnement possibles avec les systèmes d’imagerie intégrés aux accélérateurs linéaires (IGRT), permettent de délivrer des traitements de radiothérapie de plus en plus précis et efficaces pour les patients atteints de cancer de la prostate localisé.

Grâce à ces nouvelles technologies, un innovant protocole de radiothérapie stéreotaxique hypofractionnée a été mis en place au sein de ce service. Alors que la dose maximale souhaitée est délivrée à la prostate (avec un ciblage très précis) les autres organes et tissus avoisinants sont épargnés autant que possible réduisant ainsi les effets toxiques. Ce nouveau protocole  permet ainsi de limiter l’irradiation à 5 fractions tout en garantissant un contrôle de la maladie comparable aux traitements en 8 semaines.

A noter enfin que dans certains cas, la radiothérapie peut venir compléter un traitement chirurgical de prostatectomie radicale.

Lire la brochure Traitement par radiothérapie >>

 

< RETOUR