Historique

Travaux et déménagement : étapes-clé

  • Septembre 2002 : Mandat du comité de direction au Pr Ph. de Moerloose, président de la Commission des Laboratoire et à M. J.-C. Bretton (1ère réunion à St-Cergue)
        
  • Février 2003 : Etude de faisabilité de construction sur le bâtiment des Séminaires. Choix retenu : Construction d’un bâtiment des laboratoires (BATLab)
       
  • Février 2004 : Rédaction du 1er rapport du « Projet de regroupement des laboratoires »
       
  • Décembre 2005 : Dépôt du PL 9751 ouvrant un crédit d’investissement de 1'723’000 CHF au titre de subvention cantonale d’investissement pour financer le crédit d’étude en vue de la construction d’un bâtiment permettant le regroupement des laboratoires des HUG sur le site Cluse-Roseraie.
      
  • Mai 2007 : Rédaction du cahier des charges et élaboration avec le mandataire, Burckhardt Partner AG architectes, de différentes variantes.
        
  • Septembre 2007 : Création du Département de médecine génétique et de laboratoires (DMGL). 
       
  • Décembre 2007 : Moratoire du projet BATLab.
       
  • 7 octobre 2009 : Redémarrage officiel du projet BATLab et financement sur la base d’un emprunt bancaire de 55 M de CHF.
       
  • 15 octobre 2010 : Autorisation de démolir le bâtiment des Séminaires N° 6458 (déposée le 6 août 2010).
       
  • 25 août 2011 : Autorisation de construire BATLab N° 103935 (déposée le 21 octobre 2010).

  • 24 janvier 2012 : Cérémonie de pose de la première pierre.

  • Mai 2012 - juin 2013 : Travaux de gros œuvre.

  • Dès juillet 2013 : Bâtiment « hors air/hors eau ».

  • Janvier – mars 2015 : Emménagement des laboratoires de production.

  • Fin juin – début juillet : Emménagement des laboratoires de haute sécurité (P3 MYCO, P3 et P4D).

  • Fin août 2015 : Déménagement du laboratoire UIT/LNRH.

  • Fin 2015 - début 2016 : Emménagement prévu des étages de recherche.

  • 2015 - 2017 : Transformation des zones libérées par les laboratoires pour accueillir les activités médicales du bâtiment de base et création des bureaux des responsables de laboratoires et responsables techniques.