Examens et interventions effectués en angiologie

Index de pression systolique cheville/bras (IPS)
Cet examen est effectué à l’aide d’un doppler continu (sonde qui émet des ultrasons). Avec une manchette à pression posée au niveau de la partie inférieure de la jambe, il permet la mesure de la pression sanguine systolique au niveau des artères de la cheville. Ces pressions sont rapportées à la pression artérielle mesurée aux bras. Ce rapport, appelé IPS, permet de confirmer le diagnostic d’insuffisance artérielle des membres inférieurs (IAMI) lorsqu’il est inférieur à 0,90.

Mesure de pression digitale
Cet examen est effectué à l’aide d’une sonde laser placée sur la pulpe digitale.
Avec une manchette à pression posée au niveau du doigt ou de l’orteil, il permet la mesure de la pression sanguine systolique au niveau des artères du doigt ou de l’orteil.

TcPO2
Cet examen permet de mesurer la quantité d’oxygène arrivant aux tissus via les vaisseaux sanguins. Ceci permet d’évaluer le retentissement tissulaire des rétrécissements/occlusions des artères chez les patients avec insuffisance artérielle des membres inférieurs sévère.
La mesure est effectuée à l’aide de capteurs qui sont posés sur la peau du patient, en général au niveau du pied et de la jambe, durant une vingtaine de minutes.

Test d’effort
Cet examen s’effectue sur un tapis roulant en pente. Chez les patients avec insuffisance artérielle des membres inférieurs, il permet d’évaluer les symptômes douloureux qui apparaissent à la marche, la distance à laquelle ils apparaissent et leur intensité. Il permet également de confirmer ou infirmer (par la mesure de l’IPS après l’effort) l’origine artérielle des symptômes présentés à la marche.

Echographie doppler
Cet examen associe l’échographie vasculaire (ultrason) et le doppler (émission d’ondes pulsées) permettant une analyse de la morphologie couplée à une analyse des flux sanguins. Il est non invasif et indolore et s’effectue à l’aide d’une sonde posée sur la peau de la zone examinée après application d’un gel de contact.

Capillaroscopie
L’examen se fait à l’aide d’un microscope permettant de visualiser directement les capillaires au niveau du lit de l’ongle des doigts de la main.

Sclérothérapie
La sclérothérapie est utilisée dans le traitement de certains types de varices des membres inférieurs. Elle consiste en l’injection d’un produit irritant directement dans la veine permettant de la détruire et de la faire disparaître.
La sclérothérapie des petites veinules superficielles est effectuée la plupart du temps dans un but esthétique.

Sclérothérapie écho-guidée
La sclérothérapie est utilisée dans le traitement de certains types de varices des membres inférieurs. Elle consiste en l’injection d’un produit irritant directement dans la veine permettant de la détruire et de la faire disparaître.
La sclérothérapie écho-guidée est utilisée dans le traitement des récidives de varices après intervention chirurgicale dans le passé, dans le traitement des ulcères d’origine veineuse, etc. Elle peut également représenter une alternative au traitement chirurgical conventionnel et aux techniques endoveineuses thermiques (laser ou radiofréquence). Elle se pratique en ambulatoire, est simple et peu invasive, et ne nécessite pas d’anesthésie préalable.

Phlébectomie
La phlébectomie consiste en l’ablation des varices en les retirant à l’aide d’un crochet via des mini incisions le long du trajet de la veine. Elle s’effectue sous anesthésie locale, et en ambulatoire. Elle peut être effectuée de façon isolée ou en association avec un traitement par laser endoveineux.

Traitement endoveineux par laser
Ces dernières années, le traitement des varices des veines saphènes au niveau des membres inférieurs, jusqu’alors limité à la chirurgie classique (stripping), s’est enrichi d’alternatives thérapeutiques moins invasives telles que les traitements endoveineux thermiques. Le principe du laser endoveineux est de détruire la veine de l’intérieur en utilisant l’énergie thermique (chaleur) obtenue par le laser placé à l’intérieur de la veine. Cette intervention est effectuée sous anesthésie locale et en ambulatoire. Elle est souvent associée à des phlébectomies dans le même temps.

Interventions endovasculaires
La prise en charge des patients avec insuffisance artérielle des membres inférieurs (IAMI) peut comprendre des traitements endovasculaires (par l’intérieur des vaisseaux) par dilatation des zones rétrécies ou occluses au ballonnet (angioplastie). Ceci peut s’associer ou non à la mise en place de stents pour maintenir la perméabilité des vaisseaux. Ce genre d’interventions se fait en ambulatoire ou à l’occasion d’un court séjour hospitalier, sous anesthésie locale.

< RETOUR