Les HUG ouvrent le premier centre d’endométriose certifié d’Europe

Ce mercredi 30 novembre, les HUG ont lancé leur centre d'endométriose.

Celui-ci devient le premier d'Europe francophone à bénéficier de l'accréditation de la Fondation scientifique d’endométriose et de la Ligue Européenne d’endométriose. Deux organismes qui font autorité dans le domaine. Répondant au plus hautes exigences, ce label atteste l'excellence en matière de soins, d’infrastructure, de qualité des traitements et de recherche.

Autour de la femme, le centre d’endométriose réunit des spécialistes de plusieurs disciplines médicales : gynécologues, dont certains experts en médecine de la reproduction, chirurgiens, médecin spécialisé dans la prise en charge de la douleur, psychiatre, sexologue et une équipe infirmière dédiée. Le centre coordonne l’ensemble des disciplines concernées pour établir le diagnostic, effectuer le traitement et assurer le suivi des patientes.

Au coeur du dispositif de prise en charge, l’infirmière de référence est l’interlocutrice privilégiée des femmes et, cas échéant, de leur partenaire. Son rôle consiste à accompagner les femmes dans toutes les étapes du parcours de soins en faisant le lien avec l’équipe multidisciplinaire. Elle organise également des séances d’information et d’échanges entre les patientes.


De gauche à droite : Pr Martin Sillem, Pr Patrick Petignat, Roxane Mentha (patiente),
Dr Jean-Marie Wenger, Pr Olivier Irion et Estelle Jobson (patiente). 

C'est des mains du Professeur Martin Sillem, président de la Fondation scientifique d'endométriose que le Pr Patrick Petignat, chef du service de gynécologie, ainsi que le Dr Jean-Marie Wenger, coordinateur du centre, ont reçu le certificat d'excellence pour la prise en charge personnalisée et multidisciplinaire qu'offre le centre d'endométriose aux femmes à chacune des étapes de la maladie.

Pour en savoir plus